AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.

Aller en bas 
AuteurMessage
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Sam 6 Déc - 21:58

CARTE D'IDENTITE


« Un questionnaire? Super. J'ai toujours aimé les questionnaires. Ils sont si simples à remplir ; dans les dernières décénies, les humains semblent très épris de ces questionnaires. Il faut toujours en remplir. Lorsqu'on va acheter quelque chose, lorsqu'on décide de s'ouvrir un compte à la banque ou tout simplement lorsqu'on a un vilain rhume et qu'on doit passer à la clinique. C'est le genre de chose qui ne m'arrive jamais et l'occasion de remplir ces petits questionnaires me sont donc très rares. Et voilà que vous arrivez avec celui-ci! »

Nom
Giacommo. Lorsque j'étais mortelle, c'était le nom de mon père.
Prénoms
Anna Carleoni Lestat. Le premier étant mon prénom mortel. Le deuxième, celui que l'on m'a donné quelques années après ma seconde naissance. Le dernier, un nom que je me suis attribuée il y a près de 15 ans lorsque j'ai lu les Chroniques Vampiriques de l'auteure Anne Rice. Le personnage me ressemblait beaucoup.
Nationalité
Je suis Italienne.
Race
Je suis un vampire. Vous comprendrez un peu mieux lorsque vous lirez la suite.
Age
Je suis âgée de 21 ans. Cependant, cela fait 143 ans que je traâne ce 21ieme anniversaire derrière moi.
Occupations
Je n'ai nul besoin de travailler, allons donc. Les vampires ne travaillent pas. Et même si je le pouvais, je ne le ferais pas de toute façon.

PRÉAMBULE


Je suis Carleoni Giacommo. Je suis immortelle. Du moins, peu s'en faut. La lumière du soleil, la chaleur soutenue d'un feu intense risqueraient peut-être de me détruire, mais rien n'est moins sur.

Je mesure un mètre quatre-vingt, taille qui sortait de l'ordinaire il y a plus d'un siècle, lorsque j'étais une jeune mortelle. Ce n'est encore pas si mal aujourd'hui. Mon épaisse chevelure brune et bouclée me descend presque jusqu'au fessiers et parraît noire à la lumière artificielle. J'ai les yeux gris, mais absorbent aisément les teintes bleues ou violettes des surfaces qui m'entourent. Mon nez est court et fin ; ma bouche est bien dessinée, mais un peu trop grande pour mon visage. Elle peut prndre un pli fort méchant ou extrêmement généreux, en tout cas toujours sensuel. Cela dit, mes émotions et mes attitudes se réflètent dans mon expression toute entière. J'ai un visage constamment mobile. Ma nature vampirique transparaît dans ma peau excessivement blanche et réflectrice, qu'il faut poudrer pour son exposition a tout les objectifs, quels qu'ils soient. Et si je suis en manque de sang, je suis à faire peur : la peau frippée, les veines saillant comme des serpents autour de mes os. Mais ça ne m'arrive plus à présent.

Mortelle comme immortelle, j'ai vu le jour en Italie ; heureusement, mes aptitudes m'ont permises de voyager et de faire partie du petit regroupement de vampires avec lequel je suis depuis quelques années. Maintenant que vous en savez un peu plus sur ma personne, peut-être voudriez vous savoir comment j'en suis venue à me servir une coupe de sang frais tout les soirs? C'est bien ce qu'il me semblait. En voici donc un court récit.


HORS-JEU


Age : 20 ans
Personnalité sur l'avatar : Olivia Wilde
Votre niveau de RP :
■ ■ ■ ■ ■ Orthographe
■ ■ ■ ■ ■ Conjugaison
■ ■ ■ ■ ■ Grammaire
■ ■ ■ ■ ■ Vocabulaire
■ ■ ■ ■ ■ Nombre de lignes
■ ■ ■ ■ ■ Imagination
■ ■ ■ ■ ■ Implication dans le RP
Où avez-vous connu le forum ? Par Bazzart
Commentaires : Comme une gourde j'ai pas posté ma fiche au bon endroit. Ça m'apprendra a ne rien lire.


Dernière édition par Carleoni Giacommo le Sam 6 Déc - 23:13, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Sam 6 Déc - 21:59

  • Chapitre I :

    « Je crois que j'ai arrêté de vivre le jour ou je suis partie de la ferme familiale. » Si mon interlocuteur m'avait dit, à l'instant ou je disais cette phrase, qu'on pouvait mourir sans arrêter de vivre, je lui aurais donné tout mon être. J'aurais tout fait pour en finir avec la souffrance qui donnaient à mon cerveau l'envie de se jetter en bas d'un pont. Voyez-vous, j'étais encore jeune à l'époque. Nous étions en 1865, et je n'étais âgée que de 21 ans. C'est un très jeune âge me direz vous ; je suis entièrement d'accord avec cette affirmation. Et pourtant à cette époque c'était horriblement vieux, surtout si comme moi vous n'étiez pas encore mariée. Oh, bien sur j'étais d'une grande aide pour mes parents sur les terres mais j'étais sans conteste un fardeau financier dans les temps durs. Encore plus, j'étais une déception immense ; comment se faisait-il que leur fille unique n'avait pas encore eu une seule demande en mariage. C'est alors qu'arriva Mr. Worthington, un homme de la haute société et très fortuné ; le bonheur pour mes parents, mais tout l'opposé pour moi. Par malheur, comme toute jeune mortelle qui se respecte je ne rêvais que du prince charmant et l'homme qui venait demander ma main était loin d'entrer dans ce stéréotype - il était plus dans la catégorie des crapauds. Non pas qu'il était hideux mais ses manières trop parfaites et cette odeur de vanité qu'il dégageait me répugnait au plus haut point. C'est donc pour cette raison que je n'avais plus qu'un seul choix, fuir la maison. Lorsque je fis la rencontre de Methuselah cette soirée la, j'étais en fuite depuis près de deux semaines. Mes vêtements étaient d'une saleté abérante et mon hygiène corporelle me faisait défaut ; avec le peu d'argent que j'avais volé à mes parents avant de partir j'avais réussi à me trouver une petite chambre dans le bas de la ville mais depuis quelques jours, j'évitais de manger pour pouvoir payer les frais de la chambre. Il m'avait approché avec douceur, me proposant un logis, des vêtements et de la nourriture. Bien que très méfiante à son égard, je ne me le suis pas fait demander deux fois. J'avais désespérément besoin d'un bain chaud et de quelque chose à me mettre sous la dent. Pathétique, n'est-ce pas? Et pourtant, l'histoire vient à peine de commencer.

    « Que diriez-vous si je pouvais vous débarasser éternellement de toutes souffrances. » Je crois que j'ai arrêté de parler pendant quelques minutes - probablement une dizaine. Je réfléchissait à l'impact de ce qu'il venait de me dire. J'avais envie de le croire mais la seule façon que je voyais d'en finir avec ces souffrances était la mort. Peut-être voulait-il me tuer? Impossible. Il n'aurait pas dépensé autant d'argent pour moi dans les dernières heures si au final il n'avait qu'envie de me tuer. J'en étais venue à la conclusion qu'il ne me restait plus grand chose à perdre. Nous étions assis dans son petit boudoir l'un en face de l'autre sur des chaises bergères ridiculement surdimentionnées, et j'avais l'impression d'avoir à prendre la plus grosse décision de ma vie. Ce n'est qu'à ce moment que j'ai levé mes yeux vers Methuselah ; c'est aussi à ce moment que j'ai compris ce qui m'arrivait. Je venait d'abandonner la partie. Mes yeux vides d'émotion se posèrent dans les siens. « Je vous fais confiance. C'est tout ce qu'il me reste. » Sans un traître mot, il s'était levé. Sa démarche féline et son regard gris venaient de m'hypnotiser. J'avais envie de me sauver à toutes jambes mais je ne pouvais que rester sur place, figée par la peur mais aussi par la délivrance. Même si toute cette mascarade me terrifiait au plus haut point, je savais qu'il y avait aussi mince soit elle, une chance de repartir à zéro.


Dernière édition par Carleoni Giacommo le Dim 7 Déc - 0:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Sam 6 Déc - 21:59

  • Chapitre II :

    Citation :
    Dans ce chapitre en particulier vous devrez nous raconter un combat entre votre personnage et un autre. Nous vous laissons le choix de l'adversaire, mais tentez d'opter pour un être d'une force sensiblement égale à la vôtre, vous éviterez donc les humains, de toute façon les immortels ne se battent pas avec les humains, ils les bouffent.


Dernière édition par Carleoni Giacommo le Sam 6 Déc - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Sam 6 Déc - 22:00

  • Chapitre III :

    Citation :
    Ce chapitre est plus libre, en effet, vous aurez le choix de l'anecdote, veilliez tout de même à ce qu'elle serve l'histoire de votre personnage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 31
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Dim 7 Déc - 0:06

    Bienvenue parmi nous !
    Je déplace la fiche dans la bonne catégorie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Dim 7 Déc - 0:07

Merci! J'ai bientôt fini le premier chapitre.
J'aimerais d'ors et déja avoir un sincère avis, si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 31
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Dim 7 Déc - 0:19

Joli plume pour ce que je peux en juger avec ces deux paragraphes, je n'aurais que deux remarques :
1. Je ne suis pas une pointure en histoire et surtout au niveau des traditions, mais il me semble bien qu'à l'époque ou se passe ton premier chapitre, ce n'était pas les jeunes filles qui décidaient si oui ou non elles allaient se marier avec l'homme qui demandait leur main, mais plutôt les parents, qui prenaient la décision en fonction de la richesse ou de la notoriété du futur mari.
2. Je trouve qu'on ne ressent pas assez le désespoire de Carleoni et la fragilité qui devrait émaner d'elle à ce moment, être dans la rue à cet âge, à cet époque, tout en étant une jolie fille bien née, ça doit pas être facile tout les jours. Tu dis qu'elle aurait bien envie de se jeter du haut d'un pont, mais ça ne me touche pas assez.

Sinon, tu démarre plutôt bien Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Dim 7 Déc - 0:24

Tu as entièrement raison sur les deux points. Je vais essayer d'arranger le premier, je n'avais pas vraimant porté attention en l'écrivant. Pour le deuxième point, c'est un peu ce que j'aime bien. L'histoire est d'époque, mais elle est raccontée par Carleoni aujourd'hui, alors que tranquilement ses souvenirs disparaissent. Je vais essayer d'ajouter des éléments, c'est sur, mais j'essaie de ne pas trop tomber dans le mélodramatique - surtout que je suis une nullité quand vient le temps du mélodrame - ou dans le cliché. Mais bon, encore, le chapitre n'est pas fini. Smile

Merci des conseils.
hugattempt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 31
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Dim 7 Déc - 0:45

Oui c'est vrai, ta remarque se tient parfaitement, dans ce cas il n'y a pas de problème !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carleoni Giacommo

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Dim 7 Déc - 0:47

J'ai fait quelques petits changements au début de l'histoire, si tu veux aller voir.

Je suis rendue à la partie ou elle se fait mordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 31
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   Mar 9 Déc - 3:11

Pour l'instant je ne trouve rien à redire, c'est parfait, très bien écrit, j'espère seulement que le chapitre ne s'arrêtera pas là et qu'on aura droit à la scène du "changement" en vampire Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.   

Revenir en haut Aller en bas
 
GIACOMMO, CL. Le mal impersonnifié.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Once Upon a Time :: Mais qui sont-ils ? :: Des hommes quelconques ?-
Sauter vers: