AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC

Aller en bas 
AuteurMessage
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Lun 8 Déc - 19:47


Ces plaisirs violents ont des fins violentes;
Dans leur excès ils meurent tels la poudre et le feu,
Que leur baiser consume.
Roméo et Juliette, acte II, scène 3


Petite et délicate poupée,
tu as été arrachée a cette merveilleuse vie.
Maintenant qui es tu?
La sulfureuse et mysterieuse poupée...
tu m'intrigue et m'attire de ton magnétisme.
Mais tu me dévore lentement,
et je souffre,
vengeance,
je t'ai volé ton inscousience et tu me puni!
Ah petite poupée si fragile et triste plante tes crocs
en moi et arrète ta tourmente!
Tu m'obessionne et me fascine,
je voudrais toucher ta peau
maintenant
aussi froide que la mienne
mais...
tu refuse et tu me dévore
pour me faire taire.
oui, tu es toujour
la petite poupée de porcelaine
fragile
délicate
et je t'ai brissée...
Ma petite poupée de porcelaine
que j'apellait femme affectueusement.


Dernière édition par Théodora L. Harlow le Mar 9 Déc - 1:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Lun 8 Déc - 19:48

FICHE DE PRESENTATION




CARTE D'IDENTITE


Nom : Mon nom ne signifie plus grand pour moi étant donné que je ne sais plus qui sont mes parents enfin déjà de 1 ils sont mort et de 2 je suis majeure enfin en âge de vampire donc les parents, ras le popotin, la seule chose que je puisse dire c'est que je suis d'origine anglaise. Et que j'étais riche, parce que Harlow ça fait bien noble^^
Prénom(s) : Mes deux prénosm sont assez originale et j'en suis fière mais personne, en tout cas aucun vampire de ma famille ne m'apelle par mes prénoms, il m'apelle tous par mon surnom Théo' mais si vous voulez vraiment savoir c'est: Théodora Lana, voilà ça y est vous pouvez exploser de rire et crevé d'un arret cardiaque mais vous pouvez aussi vouloir voir la suite de ma présentation et me découvrir...
Nationalité : Anglaise anciennement et maintenant Américinaine depuis des siècles et des siècles^^
Race : Vampire
Age :
Emploi et/ou occupations :




  • Chapitre II :

    Citation :
    Dans ce chapitre en particulier vous devrez nous raconter un combat entre votre personnage et un autre. Nous vous laissons le choix de l'adversaire, mais tentez d'opter pour un être d'une force sensiblement égale à la vôtre, vous éviterez donc les humains, de toute façon les immortels ne se battent pas avec les humains, ils les bouffent.



  • Chapitre III :

    Citation :
    Ce chapitre est plus libre, en effet, vous aurez le choix de l'anecdote, veilliez tout de même à ce qu'elle serve l'histoire de votre personnage.





HORS-JEU


Age :
Personnalité sur l'avatar :
Votre niveau de RP :
■ ■ ■ ■ ■ Orthographe vous savez ce que c'est la corvée de la dictée tout les mercredi chez sa grand-mère * qui fait chier soit dit en passant* , donc je pense vraiment me débrouiller TT
■ ■ ■ ■ ■ Conjugaison: idem
■ ■ ■ ■ ■ Grammaire: idem
■ ■ ■ ■ ■ Vocabulaire: oui je sais je suis la plus petite du forum mais je me laisserai pas marcher sur les pieds et ne croyez pas que je suis une gamine ou une nul en RPG au contraire!Donc *revenons à nos moutons* le vocabulaire de mes 14 ans et toutes mes dents, je reste dans la norme et je m'exprime d'une façon courante voir soutenu vu l'époque à laquel mon personnage à vécu et Théo' est originaire de la noblesse anglaise alors elle agardé quelque "séquelle" de son language ancien^^
■ ■ ■ ■ ■ Nombre de lignes: hum...je dirai pas motivée: 35 lignes mai vraiment pas motivée et motivée...pouu je sais pas une fois j'ai fait 100 lignes mais bon je me placerai quand je suis bien motivé normale: vers les 70 lignes, enfin je suis pas vraiment sur j'en ai vraiment aucune idée: en gros vous jugerez à ma fiche^^
■ ■ ■ ■ ■ Imagination: on va dire que ça va ça vient, ça dépend vraiment des jours mais en générale je fais rarement des sujets banal mais bon quand c'est le mauvais jour =X
■ ■ ■ ■ ■ Implication dans le RP: je suis une fan des sujets de groupe et des intrigues, et dans les RP je n'hesite pas à mettre un peu de piment au sujet je trouve ça amusant^^
Où avez-vous connu le forum ? _EXISTENCE ZERO
Commentaires : Le premier qui me traite de petite je suis fait la tête au carré *mamannnnnnnnn j'ai peur* ha hum brefouille, hu je vasi commençer parun éternelle j'adore le forum, le contexte, le disign et voilà^^ Non franchement j'aime tout sur ce forum surtout ces smileys qui sont magnifique {où vous les avez trouvés} *jalouse* et je suis désolé d'avoir pris un personnage pas prédéfinis et j'ai vraiment rien à dire donc je finirais par un merci d'avoir créé ce forum et un hugattempt
et un çavapaslatête
puis ça pour m'illustrer: boulet


Dernière édition par Théodora L. Harlow le Mar 9 Déc - 2:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Lun 8 Déc - 19:48

Code couleur des personnages:
Indianred= Théodora Lana Harlow
Midnightblue= Vampire "père" de Théodora qui la viola et la transforma en vampire.
UC pour les autres chapitres qui ne sont pas encore fait.


  • Chapitre I :
« On aurait dit que j'étais prise au piège, d'un cauchemard terrifiant, un de ceux où l'on est forcé de fuir, de courir jusqu'à ce que les poumons donnent l'impression d'exploser, sans que l'on réussisse pourtant à bouger assez vite. »




«Je n'aurai jamais cru mourir ainsi, je pensai vieillir auprès de mon tendre et chère mari qui m'aurait accompagné dans les épreuves de la vie, nous aurions eu une vie palpitante et je serai devenu une grande star du cinéma comme je l'avais toujours révé, nos petits enfants et enfants auraient été les plus magnifiques et merveilleux au monde...Mon monde était si parfait et on me l'a arraché, je suis perdu dans cette folie, j'étais si jeune et je ne connaissais rien à la vie enfin pas assez, où suis-je, qui suis-je? Je ne le sais pas ou du moins plus...»

    L'odeur des petits four émanait de la cuisine des Harlow, riches anglais qui vivait dans l'or et le luxe à Londre, leur vie était mondaine, faite de galas, de nouvelles maisons achetées et de somptueuses réceptions données en leur honneur et en cette magnifique soirée du 18 Octobre, la crème de la crème étaient réunis dans leur somptueuse villas pour célébrer les 17 ans de leur fille Théodora Lana Harlow, la plus somptueuse des jeunes filles de son âge qui en paraissait facilement 19 ans malgrés sa robe à dentelle blanche qui pour une fois la rendait sexy, ses longs cheveux bruns au reflets roux, elle ressemblait à une petite poupée en porcelaine. Ses parents avaient enfin daignés à ce qu'elle découvre ses épaules pour laisser voir son cour long et un léger décolleté et elle en était ravie car la "pauvre" Harlow déjà promise à plusieurs aristocrates ennuyeux mais parfait pour ses parents. Elle n'avait jamais eu d'amourette et la pauvre fille croyait encore au conte de fée. Ayant été éduquée dans la plus stricte éducation religieuse, elle devait se préserver pour le mariage mais Théo' ne l'entendait pas de cette manière et elle avait hérité du fort caractère de sa grand-mère et elle devenait de plus en plus difficile à vivre et Théodora voulait sa liberté ce qu'elle n'était pas prète de gagner vit ce qui l'attendait .

    Théodora descendit enfin les marches et fit son entrée spectaculaire dans la grande salle de bal transformer en sale à manger et en salle de bal à la fois. Elle était radieuse et elle fit son plus beau sourire "niais" au nobles anglais qui la saluèrent tour à tour en lui baisant la main et en lui faisant la conversation. Que c'était ennuyeux, perchée sur ses talons haut, se tenant droite, elle avait du mal à tenir debout tellement son dos la faisait souffrir, elle du saluer des "amis" d'école qui avaient été choisi avec soin par ses parents et ils voyaient déjà en certains son futur mari, elle du leur faire la causette et elle refoula une crise de rire quand un des prétendants commença à lui raconté son aventure complètement ridicule dans les champs de Saint-Germain "je sais plus quoi" pour chasser le pigeon sauvage, le pire était qu'il faisait des gestes et imitant la danse comme il le disait du pigeon sauvage, ah c'en était trop fort, ils les avaient bien choisis ses parents... Après avoir trépignié pour avaler une bouchée des plats qui garnissait sa table ou malheureusement où le prétendant "pigeon sauvage" se trouvait, elle du danser avec chacun des prétendants et même avec oncle Charles ce qu'elle redoutait car il avait une réputation de pervers après toute cette mascarade elle réussi à ce détacher de toutes ces personnes ennuyantes et elle se mit à l'écart des autres s'asseyant lourdement sur un gros fauteuil du petit salon du rez-de-chaussée.



    Restant là assise ou plutôt vautrée sur le siège, elle ne remarqua pas un homme le visage pale presque transparent la regarder de ses yeux sombres violacés. Il s'avança vers elle et lui dit un simple « Bonsoir » courtois. Elle sursauta et le dévisagea d'un regard suppliant de ne rien dire de l'endroit où elle se trouvait. Il la gratifia d'un sourire qui lui parut pas vraiment rassurant mais elle ne s'en inquiéta pas plus et elle finit par le saluer à son tour: « Bonsoir » cet homme la fascinait, il était d'une beauté presque éblouisante qu'elle en aurait détourné les yeux, il s'avança vers elle et commença à s'assoire se stoppa « Puis-je? », elle lui sourit et l'invita de sa main, trop occupée à le regarder un silence s'installa et il le rompit vite « Escusez moi je ne me suis pas présenté; je suis le comte de Winstord, je suis ravie de pouvoir discuter seul à seul avec vous très chère Théodora » il prit sa main tout en y déposant ses lèvres glacées dessus et baisa sa main, Théo' en fut toute troublée, lui faisait-il la cour? Celà ne lui déplaisait pas finalement, lui au moins il n'était pas un gros lourd comme les autres et elle était intriguée par le comte... Elle sourit et ses joues devinrent écarlates « Merci, je dois reconnaitre que notre rencontre ne me déplait pas... » *non pas du tout, ah quel sourire* « Alors, que voulez vous me dire et que voulez vous que je vous aprenne sur moi ou sur n'importe qui et quoi, j'ai tout mon temps...à vrai dire je déteste ces fêtes alors je serai ravie de parler longuement avec vous enfin tant que vous voudrez ou pourrez... ». Elle dévoila de plus belle ses dents blanches et se redressa sur son siège de façon à être plus avenant et plaisante, elle croisa ses jambes prète à l'écouter. Le comte la regardait de ses yeux toujours aussi noir et inspecta le corps de la demoiselle, rien qu'à son regard elle devina tout de suite qu'il la trouvait plutôt charmante physiquement ce qui lui fit un immense plaisir que ce bel inconnu la regarde d'une telle façon, elle qui était si habituée à n'être qu'une petite fille de bonne famille enfermée dans sa prison dorée, qui devait portée des vêtements en dentelle qu'elle n'aimait pas porter et elle se sentait serrée dedans...Arès ce long silence, il engagea donc la conversation, il lui raconta qu'il habitait en Ecosse dans son manoir et qu'il s'y sentait seul, qu'il aimait la peinture tout comme Théodora, il aimait aussi les chiens et là Théo' faillit tomber à la renverse, elle avait tant de point communs avec lui qu'elle se demanda si ce n'était pas un rêve, elle l'écoutait passionnée par ses histoires de ses périples dans le monde, il aimait voyager...Il lui dit qu'elle était fort jolie même d'une beauté figée dans le temps et qu'il n'osait pas la regarder en face tellement elle l'impressionnait et qu'il n'était qu'un homme qui se contrôlait face à une magnifique femme. Il l'avait appelé femme, oui, ce n'était pas un rêve, il la considérait comme une femme et pas une gamine, elle rougit et ouvrit la bouche pour répondre mais il stoppa la discusion, reprit son souffle et posa sa main sur la sienne... « « Tu m'as dit que tu adorai te promener dans a ville quand il faisait nuit mais que tu n'avais pas le droit, tu veux aller te promener avec moi? » il prit un ton mielleux et elle ne mit pas longtemps à résister, il fallait le voir lui faire ses yeux si charmeur et doux qui lui inspirait confiance.... Elle la jolie poupée de porcelaine de seulement 17 ans et lui le gentleman manipulateur et merveilleusement beau, elle ne pu résister et ils s'en allèrent de la fête si facilement qu'elle se demanda s'il n'avait pas ensorcelé les gardes à l'entrée de la villa. Elle avait pris son coupe vent et un vent léger vint caresser ses joues, elle était sortit de sa prison et elle avait le sentiment d'être libre et de pouvoir tout faire, elle se mit à trottiner et à virevolter dans la rue bordée de platane, lui souriait amusé. Elle revint vers lui et elle lui prit le bras et posa sa tête sur son épaule, elle était rassurée en sa présence et la jeune fille était comme hypnotisée par lui...ils marchèrent un bon moment dans le silence et ils finirent par s'arréter sous un arbre, elle s'assit sur un banc un peu essoufflé ses escarpins la faisant souffrir, il s'assit à son tour à côté d'elle et tout s'enchaîna très vite. Il la fit basculer en arrière et commença à soulever sa robe, elle réagit au quart de tour se leva brusquement, elle se défit violamment de son étreinte et elle se mit à courir...




« Courir, courir toujour et encore pour échapper à ce monstre, il semblait tellement s'amuser et moi, je courai même si je savais que ça ne servirai à rien, j'étais perdu dans Londre, je savais ce qui m'attendait, des souffrances, des cris et personnes n'allaient venir me sauver, même pas le prince charmant auquel j'avais cru pendant 17 petites années de mon existence mais il fallait que je cour sous cette pluie battante... »

    « Courir, courir toujours et encore pour échapper à ce monstre, il semblait tellement s'amuser et moi, je courais même si je savais que ça ne servirai à rien, j'étais perdu dans Londre, je savais ce qui m'attendait, des souffrances, des cris et personnes n'allaient venir me sauver, même pas le prince charmant auquel j'avais cru pendant 17 petites années de mon existence mais il fallait que je cours sous cette pluie battante... »

    La pluie lui frappa violemment le visage et elle courait à travers les ruelles sombre, la petite poupée perdue gardait espoir mais en vint. Ses jambes lui faisaient mal et elle avait perdu ses chaussures en courant ce qui était plus pratique mais plus douloureux sur les pierres qui semblaient avoir été aiguisées et elle avait les pieds ensanglantés. Une douleur la traversa en dessous de la côte et elle fut contrainte de s'arrêter, la pluie battante la giflait et son manteau beige était trempé, elle ne savait où aller et elle n'y voyait pas grand-chose mais soudain lorsqu'elle regarda en face d'elle dans une ruelle sombre, il se tenait là, adossé contre le mur et il se mit à rire en la regardant essoufflée et paniquée. Elle tenta de recommencer à courir, mais ses jambes franchirent et elle tomba sur les fesses en plein dans une flaques d'eau. Elle avait froid et tremblait, il s'avança et elle tenta d'hurler mais un tout petit son pétrifié sortit de sa bouche et elle lui lança un regard de haine. Il la saisit durement sans peine alors qu'elle se débattait avec toute la force qu'il pouvait lui rester, mais il l'entraîna dans la pénombre et la jeta par terre et elle heurta un mur. Le sang dégoulinait sur son visage et lui il commençait à s'exciter et il la reniflait et posa ses lèvres dans son cou... Il n'avait plus l'air d'être un homme, non bien au contraire, on aurait dit un animal se jetant sur sa proie et c'était elle sa proie qu'il allait dévorer toute cru. Elle n'arrivait pas à croire à tout cela et tentait de se sortir de cet horrible cauchemar, de se réveiller dans sa chambre rose bonbon avec des photos d'elle et de ses parents, elle allait se réveiller de ce mauvais cauchemard !





« Je ne saurai décrire le sentiment qui vous prend quand vous savez ce qui va se passer ou vous pensez savoir, mais que vous n'arrivez pas à vous résignez à l'accepter, oui je pensais que c'était un violeur mais c'était bien plus... Je pensais à mes parents, à leur inquiétude et à mes 17 années passées sur terre et elle me semblait tellement courte pourtant je n'arrivais pas à être triste, à pleurer... Je faisais face dignement et me préparai pendant qu'il commençait à me déshabiller, mon innocence d'enfant allait s'arrêter là ainsi que ma vie et je repensai à moi en grand-mère avec mon prince et tout ce que j'avais imaginé de ma vie et de ma mort qui aurait été causé par mon âge et que je n'aurai pas souffert le moins du monde... Je fut surprise de penser aussi au chocolat qui fut mon péché mignon pendant 17 années de mon existence et qui n'eurent plus aucun gout après...Aurevoir, balades dans les champs, au revoir vie d'argent et de fête, au revoir Londre ville que j'avais tant chérie et admiré la nuit...Ca y est-il pouvait faire son travail, je l'affrontais et me résignait à souffrir, l'avais-je mérité, Je n'en sais rien, mais la petite poupée fragile se laissa faire... »

    Il la viola et elle se débattit tout de même en vain, lui griffant le visage ne voulant pas, mais elle était assomée par le sang qui coulait de son crane et coulait lentement dans sa bouche, elle ne sentait plus aucun de se membres et finit par se laisser faire pleurant, lui son visage satisfait et il se jeta sur son cou et d'un coup elle hurla, ses crocs venaient de transpercer sa peau, le froid envaï tout son corps, son rythme cardiaque s'accéléra, ses organes semblaient se nourrir du froid et devenir eux aussi froid, elle souffrait et hurlait de plus belle. Il s'arrêta et finit par murmurer à son oreille « Bienvenue parmi nous ma belle... ». Il s'en alla la laissant presque à contre coeur. Seule dans le froid, elle hurlait et personne n'entendait ses souffrances, elle se vidait de son sang puis son corps commença à la bruler, elle voulut se débattre contre ses jambes pour se relever, mais elle retomba s'assommant de plus belle, le sang coulait elle pleurait de douleur, jamais elle n'avait tant souffert corporelle ment, les exercices de sport qu'elle faisait à son école c'était de la gnognotte par rapport à ce feu intérieurement qui la brulait qui se répandait dans toutes ces entrailles... Elle suffoquait comme si le feu était devenu extérieur et elle n'arrivait plus à respirer, sa vue était flou et le paysage se mit à tourner. Pendant ce qui lui semblaient des heures, elle se débattait, elle luttait contre la mort, le froid de la nuit et la chaleur qui la brulait, elle voulait vivre pourtant, elle voulait courir, pour lui échapper mais elle était bloquée, elle le voyait la regarder avec son sourire de vainqueur, non, trop tard, il fallait se résoudre, c'était fini, dis au revoir à cette vie Théodora... Et, elle sembla se calmer s'allongea et elle sombra, la mort l'envahit de toute part, la jeune fille naïve croyant aux belles histoire inerte dans l'impasse laisserai place à ce cadavre de poupée de porcelaine figé apaisé maintenant de sa douleur...


Dernière édition par Théodora L. Harlow le Mar 9 Déc - 20:17, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Lun 8 Déc - 19:49

Le quatrième s'imposa de force!



Dernière édition par Théodora L. Harlow le Mar 9 Déc - 1:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Lun 8 Déc - 19:49

et un cinquième vu l'ampleur du sujet^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Mar 9 Déc - 2:22

Oui je sais je suis chieuse avec mes doubles post enfin bref, je voulais déjà avoir un avis sur mon chapitre 1 pour voir si je débute bien (je suis en train de corriger les fautes d'orthographe nen tenez pas compte svp^^) Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 31
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Mar 9 Déc - 3:07

Bon d'accord, je ne tiendrais pas compte des fautes d'orthographe de conjugaison et d'accord Very Happy Wink

D'abord, tes phrases sont beaucoup trop longues, n'hésite pas à ajouter des points et parfois aussi des virgules, ça aère le texte et le rend plus dynamique.
Sinon, j'aime beaucoup la première partie avec cette touche humoristique qu'on ne voit que trop, mais fais tout de même attention à ne pas en faire top, j'ai peur que dans ces cas-là, ton RP n'entre pas en résonance avec celui des autres membres.
Un exemple pour être plus clair :
Citation :
des vêtement en dentelle franchment prout prout

C'est le genre de choses qui risqueraient de bloquer les autres, je sais pas si tu vois ce que je veux dire.
Aussi, tu écris parfois des phrases parfaites, les idées sont très bien exprimées, mais d'autres phrases sont beaucoup plus confuses et difficile à comprendre.

Bref, j'ai l'impression que tu peux avoir un très bon niveau à condition de te relire patiemment et de passer tes textes sous des correcteur, pour l'instant ton début de fiche me semble prometteur ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora L. Harlow

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 24
Double-compte : Nop
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   Mar 9 Déc - 20:22

XDD l'a c'est réglé, j'ai passé mon texte sous un correcteur^^@
Merci du conseil je le fais tout de suite. Question
Corrigé aussi^^:partytime:
Merci et je vais arrangé ça.:dancing:
Merci, j'ai de l'inspiration donc je ne pense pas être bloqué par les 20 lignes min demandées.Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Théodora #il me mort et je sombre dans l'éternelle {UC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel mort regrettons-nous le plus ?
» Un coin sombre dans les Cachots
» Le Figaro: Sous perfusion alimentaire, Haïti sombre dans le chaos
» Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Once Upon a Time :: Mais qui sont-ils ? :: Des hommes quelconques ?-
Sauter vers: