AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte

Aller en bas 
AuteurMessage
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Contexte   Mer 3 Sep - 18:27

P H O B I A



Citation :
« Ces dernières décennies nous avons du faire face à l’apparition d’une nouvelle théorie sur les vampires. On les dit gentils, ne cherchant qu’à se fondre dans la masse, loin de l’image monstrueuse donnée dans les légendes anciennes. Mais justement, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ces légendes avaient perduré ? Non mais vraiment, je ne peux m’empêcher de sourire en voyant ces nouveaux romans, ces histoires épiques, sur des vampires au grand cœur et végétariens par-dessus le marché ! Vous pensez vraiment que les vampires, ces êtres qui ont rendu leur dernier souffle dans une terrible souffrance pour revenir d’entre les morts dans des douleurs pas plus agréables, veulent se mêler aux humains, s’en faire des amis et se voiler la face en tentant de s’intégrer à la société actuelle ? Je vous conseille de vous réveiller bien vite parce que la réalité est toute autres chers amis… Vous êtes tellement naïfs. Le sang humain n’est absolument pas remplaçable, il nous est impossible d’y résister. Je ne connais pas un seul vampire qui refuserait un verre de sang directement prélevé à la carotide déchirée d’une jeune fille en fleur fraîchement capturée. Enfin, pour être totalement honnête je n’en connais qu’un. Mais il s’est résigné… Il avait décidé de se passer de sang humain, par amour pour une mortelle bien sûr… Mais le pauvre a commis le pire. Il faut dire que le sang animal est loin d’avoir les mêmes propriétés que celui des hommes. La faim s’est faite sentir très rapidement, mais il n’en a fait qu’à sa tête. Puis vint le moment où il eut vraiment les crocs, sans mauvais jeu de mots… Et malheureusement pour lui la seule personne dans les environs se trouvait être celle pour qui il s’était sacrifié. Il fut pris d’une telle crise de démence qu’on eu du mal à identifier la dépouille éviscérée de la jeune femme. Depuis il est devenu le vampire le plus cruel et sanguinaire que je connaisse, je vous déconseille d’ailleurs de croiser sa route.

Vous comprenez maintenant ? Les vampires ne sont pas, et ne seront jamais des enfants de cœur. Nous sommes, parce que vous l’aurez compris je suis l’un des leurs, je disais donc que nous sommes des créatures revenues d’outre tombe. Des morts vivants. Nous ne ressentons rien. Toute notre vie est basée sur notre instinct. Nos capacités. Nos besoins. Il ne faut pas pour autant vous imaginer que nous n’obéissons à aucune règle. Les vampires forment depuis leur création des clans, des familles. Et il faut savoir que ces clans sont régit par un code de valeur on ne peut plus strict. La plupart des membres ont plusieurs siècles de « vie » derrière eux, ils savent ce qui se fait et ce qui ne se fait pas. Les nouveaux venus sont éduqués pour rentrer dans le rang. Ils ne restent que très peu de vampires solitaires, mais eux aussi se plient aux lois.

Qui suis-je pour dire tout cela ? Il faut dire que j’ai eu le temps d’emmagasiner pas mal de connaissances depuis le temps… 1476. C’est le nombre d’années que j’affiche au compteur. Ca vous en bouche un coin ? Pas étonnant. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que je suis à la tête du clan de vampire qui peuple cette ville. Quoi ? Vous pensiez nous éviter ? Mais nous sommes partout. Nous nous faisons discrets certes, il en va de notre survie, mais nous peuplons vos terres depuis des siècles. Vous, simples humains, ne vous en rendez pas compte, vous êtes bien trop occupés par vos petites vies de mortel, vos problèmes d’impôts et de retard au bureau… Pourtant nous habitons cette ville depuis bien plus longtemps que vous. Peut-être n’y resterons nous que quelques décennies de plus, la discrétion étant nécessaire à notre condition, mais il n’empêche que nous sommes là. Et bien là. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls… Encore cet air stupéfait ? Pourtant si vous connaissez les légendes relatives aux vampires vous vous doutez bien qu’un autre clan, appelé plus spécifiquement « meute », n’est pas loin dans les parages. Depuis la nuit des temps il est impossible de dissocier vampires et loups-garous. Nous nous sommes fait la guerre, nous nous sommes entre-tués pendant des siècles. C’est dans notre nature, nous ne sommes pas faits pour vivre sur le même territoire. Nous les buveurs de sang, eux les dévoreurs de chair. Les meilleurs ennemis du monde comme le disent certains. Avec le temps nous nous sommes civilisés, et même si les tensions demeurent nous cohabitons plus facilement que par le passé. Preuve en est, alors que mon clan contrôle l’Est de votre ville, la meute de Dimitri Davidov a mis la main sur l’Ouest. Bien sûr demeurent des esclandres de temps à autres, le plus souvent entre les « jeunes » qui ne savent pas encore contrôler leur inimité pour le camp adverse. Mais la guerre a proprement parlé a cessé depuis des années. Je ne sais si cette paix relative perdurera si jamais je décide de prendre ma retraite… Je sais pertinemment que certains de mon clan n’attendent que mon départ pour raviver le conflit…

Et les humains dans tout ça ? Vous. Pauvres mortels, naïfs et sans défense. Vous évoluez dans votre monde, ne vous souciant que par pure curiosité mal placée de ces meurtres sordides perpétrés dans la ville. Un homme retrouvé vidé de son sang dans une ruelle sombre du quartier nord ? Encore un psychopathe. Pourtant certains commencent à se poser des questions. Ils fouillent, ils fouinent, et risquent de se brûler les ailes. Les humains ne doivent pas savoir. Il en est ainsi. Ceux qui savent n’ont plus que deux portes de sortie : la mort ou la transformation. Et laissez moi vous dire que cette dernière n’est que très peu souvent proposée en alternative, étant régit par des règles extrêmement pointilleuses.

Et maintenant ? Comment vous sentez vous ? Fébrile ? Angoissé ? Terrifié ? Piqué à vif ? Ne vous faites pas d’illusions. Je ne vous raconte pas cela pour vous laisser la vie sauve ensuite. Mais ça vous l'avez bien compris non ? La curiosité est un vilain défaut non ? Parfois il est préférable de rester dans l'ignorance... »

Avant que sa victime n'ait eu le temps d'esquisser le moindre geste, le vampire fondit sur elle d'un mouvement souple et planta ses canines acérées dans sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
 
Contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Once Upon a Time :: Le Concept-
Sauter vers: