AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partenaires RPG

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Partenaires RPG   Sam 11 Oct - 20:04

- EN ATTENTE -








_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Mer 17 Déc - 22:18, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mar 28 Oct - 0:29

- ACCEPTES -


---------------------------------------------------




ALWAYS HEAVENLY

Citation :


Il était une fois, aux États-Unis, en Nouvelle-Angleterre, une petite ville: New Heaven. Cette ville était un petit coin de paradis comme on n'en fait plus beaucoup aujourd'hui: l'herbe y était verte comme nulle part ailleurs; le soleil brillait sans éblouir; le ciel était d'un bleu enchanteur presque irréel. Partout vivaient en harmonie des hommes et des femmes.



Mais voilà qu'un jour, la dure réalité du monde extérieur a rattrapé New Heaven et l'a frappée en plein cœur. Une fusillade a couté la vie à plusieurs habitants de la ville au beau milieu d'un jour de fête et de réjouissances et la petite ville a connu pour la première fois la peine de voir son sang couler sans retenue.


Depuis ce triste évènement, les caméras et les journalistes ont quitté New Heaven, la laissant se reposer en paix et panser seule ses blessures. La ville, qui semblait s'être figée comme sur les photographies des journaux, se remet à vivre au rythme du souffle du vent qui fait à nouveau danser les feuilles mortes en farandole. J'ai lu quelque part que les habitants redevinrent insouciants et qu'ils vécurent heureux. Pour toujours?

NEW HEAVEN. ALWAYS HEAVENLY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mar 28 Oct - 17:57


Citation :
Il a souvent été dit que les hommes détruiraient eux même leur propre monde, et que la nature finirait par reprendre ses droits. Quelque part, l’un ne va pas sans l’autre, et ce n’était pas loin de la réalité.

Tout a commencé en 2015, lorsque le gouvernement américain décida d’envoyer une bonne partie de son armée en guerre. Jamais personne n’aurait pu imaginer qu’une telle décision déclencherait la fin d’une si grande puissance. Petit à petit, des manifestations se formèrent, regroupant des milliers de personnes qui voulaient que ces guerres s’arrêtent. Il y avait beaucoup trop de mort pour une cause qui n’était pas la leur. Mais l’irréparable fut alors commis. Lors d’une manifestation à New York, un groupe de police d’intervention armée fut lancé contre la population, dans le seul but de calmer et disperser la foule. Seulement, c’est exactement l’inverse qui se produisit, et une véritable émeute se déclencha. Emeute qui fit office de boule de neige, et qui en entraîna d’autres dans les états voisins, puis dans tout le pays. Rapidement, la situation devint incontrôlable, au point que les frontières du pays durent être fermées, pour être suivies par les frontières des états. Une véritable guerre civile commença alors, qui ne cessa de détruire tout sur son passage. Le gouvernement fut renversé, ainsi que ceux qui suivirent, les villes furent détruites les unes après les autres, et personne ne fut épargné dans cette horreur.

Tout cela prit fin trois ans après, aussi brusquement que cela avait commencé et lorsque la population se rendit compte que le prix à payer était beaucoup trop élevé… seulement il était beaucoup trop tard pour revenir en arrière, et les dégâts étaient permanents. Les frontières restèrent fermées toutes ces années, coupant les Etats Unis du monde extérieur, et à vrai dire, aucun pays ne voulait avoir affaire à eux, ayant trop peur que la situation déteigne chez eux. Il ne restait aucun gouvernement, et aucune ville n’avait été épargnée. La population tenta alors de se regrouper en petite communauté, organisant à nouveau la vie en essayant de se tourner vers le futur, mais les années de souffrance étaient bien trop présentes pour être mises de côté.

Aujourd’hui, deux ans après la fin de la guerre, la rumeur qu’une cité existe dans les montagnes du Colorado commence à voir le jour. Mythe pour certains, réalité pour d’autres, Ekklésia fait bien des envieux, et doit sa survie à sa discrétion et au secret de son emplacement. Véritable citée fortifiée, elle se veut impénétrable pour les étrangers, et assure la sécurité de ses citoyens. Car maintenant, dans un monde qui n’est que destruction, et où seul la lois du plus fort compte, on n’est jamais trop prudent. La vie s’organise, tentant malgré tout de prendre le dessus, et chacun tente de participer, à son échelle, à la reconstruction du monde.

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Mar 18 Nov - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mar 28 Oct - 18:04


Citation :
TRUE LEGENDS





Les humains sont plus souvent fondateurs des vieilles histoires, histoires de vampires, de sorciers, et bien pire encore...Mais savent-ils que ces créatures sont nées justement de leur légende? Savent-ils qu'elles existent réellement? Bien sûr que non. Il est impossible pour de simples humains de savoir cela. Pour plusieurs raisons...L'une parce que ces humains aiment ses histoires, mais en réalité, ils en ont surtout très peur, et la peur les aveugle.
Lorsque nous décidons de croire en quelque chose, alors cette chose existe. Pas pour tous, mais pour nous du moins. Lorsque nous nous persuadons qu'une chose n'existe pas, que nous décidions qu'elle n'existe pas, alors cette chose n'existe pas. C'est exactement ce que fit l'homme. Il se décida, il se borna, à oublier l'existence des créatures qui ont étés là à sa création. Mais pour tout comprendre, il faut revenir à des décennies plus tôt. Revenons en arrière, pour mieux comprendre.

Le monde. L'an 0, le tout début. Tout était verdure, tout était beau, magnifique. La nature offrait sa plus belle vue, et les créatures qui vivaient avec elle la respectaient, parce qu'elle leur apportait ce dont ils avaient le plus besoin. Dieu créa ces êtres plusieurs raisons, l'une d'entre, c'est pour qu'ils protègent l'homme. Car l'homme, à lui seul, est très vulnérable. C'est ainsi que commença l'histoire de l'humanité.
L'homme et ces êtres vécurent un long moment très heureux, se supportant, ils se joignaient ensembles, ils s'entendaient à merveille. Sauf que chaque "camp" avait ses convictions, ses règles. Certaines règles humains/êtres se confondaient, se rejoignaient. L'une d'entre elle était celle-ci : Nul humain, nul être n'aura le droit de s'imprégner de l'autre. Cette union est fondamentalement impossible, c'est Dieu qui le décida, soi-disant. Sauf qu'il y a toujours des choses qui partent de travers, qui ne fonctionnent pas comme il faut, toujours des personnes qui se sentent obliger de braver les règles...Mais un amour sincère les unissait, sincère et innocent. C'est lorsque ces deux vivants sont tombés amoureux l'un de l'autre que tout commença à dégénérer dans le monde, entre humains et êtres. Pour un simple amour interdit, le monde fut plongé dans le cahot totale, une guerre éclata et des êtres furent tuer...Jusqu'à ce que le Créateur décida d'intervenir.
Les hommes, depuis leur créations, ont toujours étés les favoris de Dieu. Celui-ci trouva donc naturel qu'ils survivent, qu'ils gagnent cette bataille, c'est ainsi que ces êtres, devenus «créatures de l'enfer» commencèrent à périr, peu à peu, jusqu'à devenir un simple mythe chez les hommes, des légendes qu'on raconte autour d'un bon feu de camp...
Car l'homme est impuissant par nature, naïf et incontrôlable, superficielle et pervers, il en vint même à oublier Dieu, celui qui le sauva.





Notre Histoire à nous, se déroule en 2025. Ces êtres ont enfin étés reconnus par le gouvernement, le monde est bouleversé par leur découverte, ils ne pensaient pas que légendes et mythes pouvaient exister. Aujourd'hui, ils vont pouvoir déguster leurs mythes, en réel.

Bienvenue en Lituanie, pays se trouvant en Europe. Bon Temps, un village de ce pays, à l'apparence très tranquille compte une centaine d'habitant à peine. Il se trouve au nord ouest de la Lituanie et est très peu connu. Pourtant, il devrait l'être car, depuis toujours, vivent reclus ici des créatures de toute sorte. Bien que beaucoup d'entre elles disparurent avec le temps, il en reste quelques unes. Il y a très longtemps de cela, elles signèrent un pacte avec les humains. Ceux-ci les laissent libre, à condition que les créatures ne touchent pas aux humains. Sauf que, depuis la découverte au grand jour de ces créatures, plusieurs habitants commencent à avoir peur, car ces créatures se font de plus en plus nombreuses dans le village. Pour plus de sécurité, les villageois firent appel à des chasseurs, ceux-ci, des humains, doivent les protéger un maximum, leur rôle étant de chasser les bêtes de l'enfer.


BIENVENUE A BEAU TEMPS.
Un endroit pas comme les autres.




(c) Contexte sous copyright pour TRUE LEGENDS.
Toute reproduction totale ou partielle sera sévèrement punie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mar 28 Oct - 18:14


Citation :
AWAITING DELIVERANCE



« Je me rappelle de cette étrange nuit. Il faisait froid, extrêmement froid même. La lune était levée depuis près de deux heures, et nous étions tous dans nos chambres. J’entendais déjà ces satanés Serpentards, essayant de défier l’autorité de Notre cher Tableau. Comme si ces gamins pouvaient entrer dans notre Salle…Enfin, passons. Je disais donc qu’il était prêt de 23heure quand les cris ont résonné dans la forêt interdite. Tout le monde s’était penché aux fenêtres pour comprendre ce qu’il se passait, mais les seuls choses que nous distinguions n’étaient même pas descriptibles… Les cris se firent plus forts, encore plus forts…Ce qu’ils se passaient, nous n’en savions rien. J’étais descendu a toute allure en bas, comme la plupart des élèves et nous étions arrivés a l’entrée de Poudlard quand enfin les hurlements cessèrent. Nous, élèves de 17ans, nous regardions l’orée de la forêt, espérant voire quelque chose ou quelqu’un en sortir. Et ce fut le Ministre en personne qui avança en premier vers nous. Il était couvert de sang comme si son corps entier n’était qu’une flaque d’hémoglobine. Les professeurs étaient arrivés depuis quelques minutes et nous poussaient déjà a l’intérieur du château. Pourquoi ne voulaient-ils pas nous expliquer ce qu’il se passait, nous n’étions pas des gamins après tout…C’est enfin qu’il apparut. La majorité des élèves étaient déjà rentré, mais moi, et d’autre Gryffondor étions encore là. Noah Harrington. Le beau et grand Noah Harrington. Enchaîné, pris au piège entres 6 sorciers connus de tous…Le silence avait remplacé le brouhaha des élèves, et nous le regardions tous, marchant comme un prisonnier…La dernière chose dont je me souvienne, ce fut le cri de détresse de la jeune Sunshine Wylde, qui, en voyant son amant enchaîné était tomber a terre, le regard vide »
Journal Intime de Katy Peryal, 7eme année a Gryffondor


Cinq Ans plus Tard.

« Tu sais que tu vas finir complètement saoul Erik?
« Je sais, et j’en suis fier! Vive la Wizzard Beer! Vive Moi!
« Vive toi, et va te coucher, tu fais vraiment pitié…
« Tu savais que j’avais côtoyé des…vampires…?
« Hein? Si c’est une blague, elle n’est pas marrante!
« Ce n’est pas une blague…J’étais là, y’a cinq ans, chez les Serdaigles, et j’ai vu les Harringtons se faire décimer comme des lapins.
« De un, les Harrington n’ont pas été tué, enfin quelques un ont fini en tas de cendres, ok, mais y’en a un qui a été a Azkaban!
« Ouais…Noah…J’ai voulu faire une thèse sur lui, tu sais pour entrer au Ministère…J’avais a peine prononcer le nom Vampire, que j’étais éjecté a coup de baguettes, dehors.
« En même temps, ça fait un peu cinq ans tu sais, la plupart des sorciers de cette promotion n‘y pensent plus, et travaillent tous. Alors, toi pourquoi tu n’arrives pas a oublier tes années a Poudlard?
« Je ne sais pas…La bière doit sûrement être en partie responsable. Mais je dois avouer…Je n’ai jamais rencontré pareil famille que les Harrington…Si soudée, si…étrange…Ils reviendront tu sais, et aucune baguette et aucun sortilèges ne pourra les arrêter..
« En tout cas, toi tu ne t’arrêtera jamais de parler…
« Jamais…
« Allez, Erik, il est temps de partir, et de rejoindre ta piaule!
« Je déteste Londres.
« Et moi donc!


« Hier, vers 01h00 du matin, la Prison d’Azkaban a subit une attaque de grande envergure. Les Détraqueurs n’ont rien pu faire, et le Ministre de la Magie, James B. Conrad s’est rendu sur place ce matin. Quatres évasions ont eu lieu, dont trois sorciers, emprisonné pour complot contre le Ministère , qui ont été retrouvé quelques heures plus tard. Le quatrième évadés n’est autre que Noah J. Harrington, un vampire extrêmement dangereux. Le Ministre moldu a été mise au courant, et tout est mis en place pour retrouver ce monstre. Mr. James B. Conrad vous prie de rester chez vous a la nuit tombée, et de ne pas sortir seul le soir. Nous espérons que le vampire sera retrouvé d’ici la fin de journée, et vous donnerons plus d’informations dans la dépêche de ce soir. »

Emily B. Caldum, Journaliste a la Gazette des Sorciers.

Les Signes ne trompent pas. Des cadavres d’animaux sont retrouvé dans les campagnes londoniennes, des traces de morsure ont été aperçu sur le corps de nombreuses vaches. Ils sont de retour. Et rien ne les arrêtera a présent. Londres est la dernière étape avant qu’ils prennent le pouvoir du Monde Magique. Partez, qu’il en est encore temps, mais soyez certain qu’ils vous retrouveront tôt ou tard…

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Lun 8 Déc - 7:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mar 28 Oct - 18:46


Citation :
Edition spéciale du Grey Valley News


Stephenie Meyer avait-elle raison ?

« Après des recherches approfondies menées par la branche la plus obscure du FBI, nous pouvons désormais affirmer les choses suivantes, les vampires et ceux qu’on appelle lycans, ne sont pas tout droit sortis des fables et autres légendes populaires. Ils existent et pis encore, ils vivent parmi nous. Sont-ils inoffensifs pour l’homme ? La question provoque bon nombre de réactions mais tout porte à croire qu’un être qui se nourrit de sang, qui plus est humain, ou encore un être essentiellement guidé par les instincts de l’animal qui fait partie intégrante de sa personne, est loin de l’image qu’on peut se faire d’une compagnie rassurante. […] Ceux que vous pensiez connaître ne sont peut-être pas ceux qu’ils prétendent être. Et si votre meilleur ami se révélait être un être de la nuit, un suceur de sang avide de chair fraîche ? Un homme se transformant en loup dès que la pleine Lune montre le bout de son nez ? Ouvrez l’œil ! »



Ce petit article, en apparence insignifiant, parvint à mettre Grey Valley sans dessus dessous, des battues furent organisés pour traquer ceux qu’on soupçonnait d’être des « suceurs de sang » et autres « meurtriers avides de chair fraîche ». Les années ont passées depuis et l’existence de ces morts à la fois vivant mais pas tout à fait, s’est presque banalisée, on peut trouver des bouteilles de sang dans n’importe quelle épicerie perdue, on peut facilement papoter avec l’un d’entre eux dans un bar ou un café ou tout simplement trouver des cachets ayant pour but de contrôler certaines pulsions des bêtes à poils et pourtant …

Même si en apparence, il semble qu’ils aient trouvés leur place dans la société humaine, ce n’est pas le cas. Malgré toute la bonne volonté du monde, ils ne peuvent rien contre leur réputation et il n’est pas rare qu’ils suscitent plus de peur que de respect, souvent considérés comme des monstres et des parias, on ne se gêne pas pour les accuser de tous les maux quand on ne les traque pas pour récupérer leur sang et le revendre au marché noir, celui-ci étant connu pour ses vertus aphrodisiaques, pour les performances sexuelles qu’il procure aux hommes, parce qu’il décuple la force de celui qui en boit ou encore pour ses vertus régénérantes.
Etre un vampire aujourd’hui semble être plus un calvaire qu’une partie de plaisir. La vie est loin d’être sûre pour les personnes différentes et mieux vaut être du bon côté…



Forum ouvert le 15 mars 2008
(C) Midnight Sun - Tout reproduction, partielle ou totale, est strictement interdite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mar 28 Oct - 19:42



Citation :
« Californie, 28 Mars 1998, Mannings contre Fitzgerald.
Lawrence F. et Neala M. forment un couple charismatique. Malheureusement, ils sont tous deux très jaloux, et les scènes de ménage musclées font partie de leur quotidien depuis longtemps. Un jour, alors que je les observait, Madame Possessive envoya un énième vase en l'air dans le but de montrer son mécontentement à Monsieur Infidèle. Ce fut le début d'une longue série d'injures que je ne citerais pas.
Nevada, 13 Février 2008, Fitzgerald contre Norsenfeald.
Le fils de Lawrence est comme son père, provocateur et infidèle. Sa femme a, comme Neala Mannings, l'habitude de lui lancer divers objets au visage. A croire que les hommes Fitzgerald ne sont pas très doués pour rester fidèle à leur chère et tendre.
Oregon, 24 Décembre 2008, Brightdon (anciennement Mannings) contre Brightdon.
La fille de Neala Mannings ne vaut pas mieux que son demi-frère, elle est aussi infidèle que lui. Mais au contraire du fils Fitzgerald, elle est franche et directe. Elle avoue tout à son époux, la veille de Noël. J'imagine la joie des enfants quand ils apprendront que leur père est parti un jour pareil. Je n'ai jamais rien compris à cette famille. »

« N'avez-vous jamais ré-entendu une chanson qui, autrefois, vous avait fait pleurer tant de souvenirs s'y rapportait ? N'avez-vous jamais regretté de ne pas pouvoir revenir en arrière, à l'époque où tout semblait si simple ? Ces chansons forment la musique du film de votre vie, celle qui vous rappelle les souvenirs d'enfance, les premières fois.
Quand vous grandissez, vous comprenez que même une personne qui vous avait promis de ne jamais vous laissez tomber, le fera probablement. Votre coeur se brisera une fois, puis deux, et ce sera à chaque fois plus dur. Vous briserez des coeurs vous aussi, alors souvenez-vous du mal que ça vous a fait quand le votre fut anéanti. Vous vous disputerez avec votre meilleur ami, vous reprocherez des choses à votre nouvel amour. Vous pleurerez parce que le temps passe trop vite, et finalement vous perdrez quelqu'un à qui vous tenez. La vie est ainsi.
Prenez donc des photos, riez un peu trop, tombez amoureux. La vie est courte. Toutes les soixante secondes, c'est une minute de votre vie que vous perdez. Une minute de bonheur que vous ne reverrez jamais plus ... »


Cupidon,
Ou bien Le Réconciliateur, La Lumière,
Ou Le Sauveur. C'est comme vous voulez.
Orgueilleux, moi ? Ca fait des siècles que je me fade des couples en crise,
Alors j'ai le droit à un peu de reconnaissance, vous ne croyez-pas ?




© FEEL PRETTY LUCKY
Contexte de Cheeky.
Reproduction interdite.

_________________
    © Make_me_irish

    You take the breath right out of me.
    You left a hole where my heart should be.
    You got to fight just to make it through,
    'cause I will be the death of you.


    BREAKING BENJAMIN - Breath

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mer 29 Oct - 22:27


Citation :


Greenwich Village, ou simplement The Village comme l'appellent la plupart des New-Yorkais, est un quartier essentiellement résidentiel, situé dans le sud-ouest de la circonscription administrative de Manhattan à New York.

Greenwich Village est connu dans le monde comme un des bastions de la culture artistique et d'un mode vie bohème. Le quartier est réputé pour son pittoresque, ses artistes et sa culture alternative. En raison des attitudes progressistes de ses résidents, le Village a traditionnellement été le point central de nouveaux mouvements politiques, artistiques ou culturelles.

De nos jours, artistes et historiens locaux déplorent la disparition de la culture bohème du quartier, en raison principalement de l'explosion des prix de l'immobilier. Les artistes ont déménagé depuis longtemps à Williamsburg dans le quartier de Brooklyn, à Long Island, et dans le New Jersey. Néanmoins, les résidents de Greenwich Village possèdent toujours une identité communautaire forte et sont fiers de l'histoire unique et de la renommée de leur quartier. Son style de vie, fait de liberté et d'insouciance, son caractère unique et différent est ressenti tellement fortement par ses résidents que nombres d'entre eux ne vivraient nulle part ailleurs. Il est ainsi parfois dit ironiquement qu'ils sont incapables de situer New York précisément, à part de manière floue : « en dehors de la ville (le Village), quelque part vers le Nord de la 14e rue. »

Une vraie ville au coeur de la ville, avec ses thêatres, ses cinémas, son journal, ses nombreux restaurants et bars, mais aussi le campus principal de la NYU. Dans ce quartier se trouve des gens obligeaient de vivre en colocation pour pouvoir s'offrir de luxueux appartements en raison de l'inflation ou alors parce qu'ils en ont fait le choix de ce nouveau mode de vie très apprécié. Un microcosme qui se croisent sans se connaitre, ou qui se connait sans jamais se croiser, sur Bedford Street se trouve quelques charmants immeubles désuets ou les habitants vivent leur vie paisible.

Etes vous prêt à partager votre intimité avec des amis de toujours ou de quasi étrangers, chacun connait pas mal ce dont il est capable, entre artistes en mal de gloire, jeune cadre branché travaillant à Wall Street, apprenti journaliste prêt à s'appuyer de la moindre expérience pour atteindre leur but, ou encore petit commerçant appréciant la tranquilité de leur quartier. ëtes vous prêt à devenir un Greenwich Roomates? Tension, passion, angoisse, joie, découverte, toutes sortes de sentiments vous attendent ici.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 31 Oct - 1:13


Citation :
Notre histoire remonte à cinq cent ans auparavant. Les vampires étaient alors une espèce puissante, admirée et respectée par tous. Ils se nourrissaient qu’une ou deux fois par mois, les victimes n’étaient pas nombreuses et souvent bien choisies. Mais au fil des années, les vampires se sont propagées et les victimes humaines correspondaient à un taux très élevé. Les gens normaux ont commencé à les chasser et les repousser, les qualifiants comme des meurtriers abominables. Ils furent donc tués par des groupes d’hommes courageux, souvent affecté par le meurtre d’un vampire.

Après une nuit d’été particulièrement victorieuse pour les chasseurs, le 27 juillet 1589, il ne restait plus que 50 vampires en vies. Ceux-ci devaient à présent s’habituer à vivre discrètement, souvent dans des villes peuplées pour mieux étouffer leurs crimes.



Extrait du journal de Georges Stanford

25 ans plus tôt
« Il y a 500 ans…il y a 500 ans j’étais à la tête d’une armée de vampires. Nous étions nombreux, puissants et invincibles. Aujourd’hui combien sommes-nous ? Les Humains nous ont presque tous exterminé un à un. Voilà des mois, des années peut-être que je n’ai pas croisé un seul vampire, que je n’ai pas goûté à la chair Humaine. Je vis terré et j’en suis rendu à me nourrir de rats. »

20 ans plus tôt
« Hier j’ai fait une rencontre surprenante. D’autres vampires. Une dizaine peut être. Presque toutes des femmes. Nous avons un projet… »

Aujourd'hui...

Il y a 3 mois, un grand hotêl ouvrit ses portes. Une critique dans un journal en disait ceci :

« Le Wilshire Castle est un hôtel qui aura certainement beaucoup de succès. Il se trouve en Transylvanie, à Ridgecrest, une région très isolée, mais naturelle. Les paysages y sont sublimes, en particulier les cascades.

L'hôtel se trouve dans un immense château très ancien qui a été rénové de fond en combles. Chaque pièce de ce château est une oeuvre d'art et une ambiance extraordinaire y règne. Dès le moment où l'on y entre, on ressent une vague de chaleur et de bien-être. Le personnel est toujours présent, poli et efficace. On y trouve également de nombreux divertissements, comme une piscine intérieure agréablement chauffée ainsi qu'une petite discothèque dans laquelle on voudrais passer toutes ses soirées.

Je ne peux vous conseiller qu'une seule chose : allez le découvrir par vous même. Je vous garanti que vous allez passer les meilleures vacances de votre vie. »

Ce que cette jeune journaliste ignore, c'est la nature du directeur et du personnel de ce château. Vous l'avez sûrement deviné : Georges Stanford à crée cet hôtel avec d'autres vampires. Leur seul moyen pour se nourrir sans être découvert par les chasseurs...

Les jeunes femmes que le cher directeur a rencontré sont une leurre parfaite pour les clients masculins. Elles les séduisent et en profitent pour boire leur sang pendant leur sommeil. Leurs intentions ne sont donc pas mauvaises, mais attention : si vous en apprenez trop sur leur nature, vous risquez de ne plus vivre très longtemps...



Mais comme si cela ne suffisait pas, une menace plane sur la vie paisible du staff de l'hôtel ! Un groupe de vampire semble en vouloir à leur moyen de se nourrir : l'hôtel. En effet, un groupe aux mauvaises intentions a investi les lieux avec un seul but : se débarrasser du staff et régner en maitre sur l'hôtel. Une véritable guerre des deux clans vampires va commencer, sans oublier les clients et les pauvres chasseurs qui vont se retrouver au beau milieu de tout cela. Ca promet !


Aurez-vous le courage de résister à la tentation ?
Amour, rivalité et intrigues sont également au rendez-vous.

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Lun 17 Nov - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 31 Oct - 18:04


Citation :
    WHEN THEIR LIVES TO BE CHANGED

    Nous comptons dans le monde six continents répartis sur la planète, environ 198 pays et plus de 6 726 723 911 habitants dans le monde. Plus les années ou devrais-je dire les siècles passent, plus les humains, tel que vous et moi, les animaux et en partie le monde évoluent. Bien avant que les humains apparaissent il n'y avait pratiquement rien sur terre mise à part plusieurs centaines de millions de microbes et un peu avant, des dinosaure. Personne ne sait vraiment comment tout ce que l'on peut voir maintenant a été créé. Toute personne ayant vécu sur terre s'est surement demandé au moins une fois dans sa vie « Comment croire ce que l'on n'a pas pu voir ? » On appelle ça la Foi. Dans ce monde il y a des croyants et des non croyants. Ils ont tous une pratique différente et tous, du moins chaque religion, croient différemment. A chaque seconde il y a une naissance et un décès. Beaucoup de personnes, ne se souci pas des pauvres et du mal être des autres. Tout le monde devrait être aidé, soutenu et chouchouté. Les personnes mourant de faim ou autres ne vivent de rien, mise à part d'amour, tandis que les plus riches eux ne vivent que de luxe. La plupart des humains ne pense même pas aux personnes vivant dans l'inconfort, du moment qu'eux sont bien nourrit, travaille dans un bureau etc. Beaucoup d'entre nous ne pensons même pas à l'avenir de nos enfants ou nos petits enfants. Peut être que pour eux tout changera...


    September 17th, 2020

    Et oui, tout a changé le 17 septembre 2020. Il est vrai que bien des années se sont écoulées. Tout allait bien avant, du moins tout était normal jusqu'à ce jour. Personne dans ce monde n'avait encore vu une telle chose se produire. Une gigantesque lueur argenté et dorée à la fois entoura notre planète. Pendant que cette lueur scintillait de mille feux et que les gens regardaient, la planète rétrécissait un peu plus toutes les seconde, et les gens disparaissaient les uns après les autres. Cette lueur resta durant 1 semaine et 3 jours. Une fois disparue, les choses avaient totalement changé. Plus aucun continent n'était-en vu, même les humains avaient disparu. Il ne restait plus qu'une petite île en plein centre de la terre, où anciennement, se situait New-York. Lorsque cette lueur disparue plusieurs personnes refirent surface. Bon nombre d'entres elles étaient de New York, mais ils en vennaient de divers autres pays. Ces 120 survivants ont tous été projetés par cette lueur dorée et argentée lors de sa disparition pour tous atterrir au même endroit, près d'un grand château, situé sur les terres New-Yorkaise. Les filles étaient vêtues de mini-robes marrons et déchirée, tandis que les garçons portaient des pantalons. Tous étaient étendus sur de l'herbe, aux alentours du château. Ce lieu est désormais leur résidance. C'est là qu'ils vivent, puisqu'il n'existe aucun autre bâtiment. Ils vont devoir vivre ensemble, partager leur chambre avec les autres, dîner en groupe, et surtout, ils vont devoir survivre. Finit le téléphone, les ordinateurs, les dimanches devant la télévision ou encore les matchs de football. Ils peuvent désormais mettre une croix sur le monde moderne. Ils ont une mission : rétablir ce monde qui courre à sa perte. Mais c'est sans compter sur Druck et ses fidèles. A l'origine de cette catastrophe, ils n'ont qu'une idée en tête : tout contrôler. Ils sont prêts à tout pour que vous suiviez leurs règles. Résisterez-vous, ou rejoindrez-vous leur camp ?


    Two months were passed after event.
    CE QUE VOUS PENSIEZ NE JAMAIS POUVOIR AVOIR, FAIRE OU ENCORE VOIR VONT CE PRODUIRE.
    RIEN N'EST TERMINER, TOUT COMMENCE !


    To follow
    (c) SAPHI'

_________________
    © Make_me_irish

    You take the breath right out of me.
    You left a hole where my heart should be.
    You got to fight just to make it through,
    'cause I will be the death of you.


    BREAKING BENJAMIN - Breath

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 31 Oct - 18:08


Citation :
Août 1993.

Le Monde Magique est paisible depuis de trop nombreuses années et les hallucinations du jeune Potter sur un probable combat entre lui-même et un Basilic lors de sa seconde année à Poudlard n'ont pas alerté la presse qui pourtant n'a plus de quoi effrayer les humains comme elle sait si bien le faire. Toutefois, elle semble avoir fait impasse sur des individus qui commencent a prendre peu a peu possession de l'Angleterre, a se glisser parmi les humains. Fait qui ne s'était pas produit depuis des siècles.

« Vous vous demandez peut-etre qui je suis pour être capable de savoir avec certitude ce qu'il s'est passé et ce qui probablement se passera dans quelques années. Un homme qui a vécu un temps certain pour voir la première guerre et qui verra la seconde. Je parcours le monde depuis six siècles et quelques décennies que je ne dénombre pas. Que suis-je ? En voila une question indiscrète, ne devinez-vous pas ? Un vampire, une créature que vous, Sorcier, craignez encore plus que les Loups-Garous. Mais observons donc votre monde, celui qui semble t-il est en parfaite harmonie. La naïveté des Moldus m'a toujours étonné mais vous, les Sorciers, vous fermez les yeux, espérant ne plus jamais connaître les terribles dégâts qu'a causé un certain Lord Voldemort. Ne soyez pas si effrayé à l'entente de ce nom, je sais de quoi je parle, je connais la puissance de ce Sorcier, assez pour savoir que si il vient a renaître, les Sorciers ne pourront le combattre. Vous osez me demander pourquoi les vampires sont toujours restés dans l'ombre, pourquoi ils n'ont jamais aidé ? Les Sorciers sont comme les Moldus, ils pensent que les espèces différentes de la leur doivent se plier devant eux et les servir.

Mais restez éveillés, et observez, la Mort vous a certainement frôlé plus d'une fois sans que vous le sachiez. »


Septembre 1993

« Cela fait quelques jours que tous les Aurors du pays sont à la recherche de Sirius Black, le seul homme qui ait réussi a s'échapper de la forteresse qu'est Azkaban. Je l'admire pour ceci. L'un des plus grands criminels est en fuite et personne ne l'a aperçu, n'est-ce pas amusant ? Je dois dire que cette effervescence, cette angoisse qui plane m'amuse profondément. »


Les vampires ont élu domicile a Londres et les Sorciers & Moldus qui prétendent en avoir vu sont immédiatement considérés comme fous. Les vampires n'ont été que légende pendant ces derniers siècles. Et même si le Monde Magique regorge de créatures, les vampires n'existent pas, ne sont que fabulations d'auteurs. Vraiment ?
By Severus T. Rogue
(c) ELOGE DE LA FOLIE


Plus de détais à lire sur le forum.

_________________
    © Make_me_irish

    You take the breath right out of me.
    You left a hole where my heart should be.
    You got to fight just to make it through,
    'cause I will be the death of you.


    BREAKING BENJAMIN - Breath

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Sam 1 Nov - 23:51


Citation :
« Viens à nous ».
Les deux adolescents au bord du lac par une nuit de Pleine Lune se turent et laissèrent le doux silence nocturne les envahir. Ils regardèrent les outils qu’ils avaient utilisés pour l’invocation de Satan, tout se trouvait là, le livre ainsi que les indications précises du rituel, soigneusement suivies. Pourtant aucun éclat, aucun mouvement ne leur prouvait que l’expérience avait fonctionné. Un hululement de chouette s’éleva derrière eux, loin dans la forêt et pourtant ils sursautèrent. Le garçon s’approcha du livre et l’envoya valdinguer dans le lac.
« Pfff, conneries » dit Noah, le Serdaigle, Soraya, la PouffSouffle jeta un regard méprisant à l’endroit où coulait doucement mais sûrement le livre, maudissant cette envie qui les avait pris d’invoquer le Seigneur des Enfers, comme quoi toutes les légendes n’étaient pas véritables. Marco adossé nonchalamment contre le tronc d'un arbre, les bras croisés sur la poitrine soupira bruyamment pour seule réaction. Ils tournèrent le dos au lac, rangèrent les matériaux et ajustèrent leurs sacs à dos pour retourner vers le château. Quand le trio arriva devant la double porte en chêne, une ombre se détacha du mur prenant cependant garde à rester dans l’ombre.
« Vous m’avez appelé , se contenta de dire le Seigneur des Enfers, eh bien me voici. »

L’été passa, les élèves reçurent comme chaque année leur lettre d’admission, avec la liste de leurs livres, pour certains privilégiés des emblèmes de capitaines ou encore de préfets, la rentrée marquée à la même date au même horaire au quai ¾ de la gare KingCross à Londres. Tout paraissait inchangé pour ces élèves, la surprise ne se révéla être que lorsqu’ils furent accueillis par de nouveaux professeurs à la descente du train et non pas par le Garde Chasse habituel, cependant cela n’était qu’une ébauche des changements apportés à l’Ecole de Magie, ils n’étaient pas au bout de leur peine...
Le brouhaha général se tut subitement, les bruits de couverts cessèrent, les conversations furent interrompues, ceux qui n’avaient pas encore dédaigné de tourner la figure pour voir venir le nouvel arrivage, ne tardèrent pas à repérer l’origine de ce silence subit. Le cortège avança déterminé, les élèves les plus proches, assis sur le banc donnant sur l’allée, sentirent leur cœur faire un bond dans leur poitrine, une chaleur incandescente naissant au plus profond de leur être grognant, assoiffée et rebelle, cela dura quelques instants avant que le calme ne reprenne ses droits, le feu s’éteignit et sombra de nouveau dans les ténèbres, amis pour combien de temps. Le gourmand se vit attaquer son plat, toutes les dents sorties, l’avare, récupéra tout ce qui était à sa portée pour en faire le sien, l’orgueilleux tourna le dos à ses amis hautain, le colérique, envoya le contenu de son verre sur le visage du plaisantin qui avait eu le malheur de l’ouvrir, le paresseux ordonna entre deux bâillements qu’on le porte à son lit et enfin, le pervers laissa traîner sa main sur la cuisse d’un sexe opposé. La présence de ses êtres au magnétisme indéfinissable, les pêchés ressortaient avec une douce violence, prenant au dépourvu même les plus consciencieux. Doucement calé sur le trône doré, leur nouveau directeur leur faisait face avec un sourire presque perfide…l’année risquait d’être prometteuse, vous ne n’imaginez pas à quel point.






BY HOGWARTS
REPRODUCTION INTERDITE
Ecrit par C. Dale, inspiré
par Emy.

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Lun 8 Déc - 7:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mer 5 Nov - 19:20


Citation :

  • En tout temps et en tout lieux , il existe des personnes dont la spécialité est de se téléporter n'importe où à travers le monde. Ils utilisent leur pouvoir à des fins personnelles, pour échapper à leur ennemis ou pour changer le cours de l'histoire . Cette capacité est due à une anomalie génétique qui s'est transmit au cours des siècles. Ce pouvoir donne à une personne incomprise la sensation d'être libre et d'aller où bon lui semble. Les émotions ou les expériences traumatisantes jouent un rôle clé dans le développement de ce pouvoir. L'état d'esprit des jumpers peut causer de sérieux dégâts. Le pouvoir se manifeste à l'âge de 5 ans environ. Plus ils utilisent leur pouvoir plus ils parviennent à mieux le maîtriser. Cependant si durant leur jumping les émotions comme la colère peuvent causer de gros dégas au niveau de l'environnement. Lorqu'un jumper se téléporte il crée une sorte de dimension spatio-temporelle. Le seul effet visible durant la téléportation est une espèce de fumée comme celle d'une cigarette. Les jumpcars sont conçu pour permettre au jumpers de se téléporter sans être repérer par un Paladin et peuvent se révéler dangereux ...


  • Les Paladins sont des "Cavaliers" d'élite, entraînés à éliminés les Jumpers. D'après eux, le "Jumping" est mauvais pour la planète.
    Généralement, les nouveaux paladins sont recrutés par des membres de la famille et de l'impressionnante Responsabilité se transmet de génération en génération.

    Au fil des années, les paladins ont cultivé une compétence spéciale - la capacité de sentir quand un Jumper est sur le point de se téléporter. Lorsque les Jumpers ont leurs pouvoir à l'âge de 5 ans, leurs jeunesse et leurs inexpérience rendent facile l'action des paladins qui les captures pour les exterminer.

    Au fil du temps, les paladins ont aussi créé des armes spéciales qui aident à la capture et à l'Extermination des Jumpers ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mer 5 Nov - 19:27


Citation :
Parc de Poudlard , 2 Mai 1998

- Avada Kedavra
- Expelliarmus

La détonation retentit comme un coup de canon et les flammes dorées qui explosèrent entre eux, au centre précis du cercle qu'ils avaient déssiné de leurs pas, marquèrent le point où les deux sortilèges se frappèrent de plein fouet. Harry vit le jet de lumière verte de Voldemort heurter son propre sort, il vit la Baguette de Sureau s'envoler très haut, sombre dans le soleil levant, tournoyant sous le plafond enchanté telle la tête de Nagini, virevoltant dans les airs en direction du maître qu'elle ne voulait pas tuer, celui qui avait fini par prendre pleinement possession d'elle. De sa main libre, Harry, avec l'habileté infaillible de l'attrapeur, saisit la baguette au vol, tandis que Voldemort basculait en arrière, les bras en croix, les pupilles fendues de ses yeux écarlates se révulsant. Tom Jedusor s'abattit sur le sol dans une fin triviale, le corps faible, ratatiné, les mains blanches et vide, son visage de serpent dépourvu d'expression, inconscient. Voldemort était mort, tué par son propre maléfice qui avait rebondi sur lui. Harry, les deux baguettes à la main, regarda la dépouille de son ennemi.
Pendant un instant de silence frémissant, le choc du moment fut comme suspendu. Puis le tumulte éclata autour de Harry. Les cris, les acclamations, les rugissements de la foule rassemblée déchirèrent l'atmosphère. La clarté intense du soleil levant illumina les fenêtres et tous se précipitèrent sur lui dans un fracas de tonnerre. Ron et Hermione furent les premières à l'atteindre et ce furent les bras qui l'entourèrent, leurs cris inintelligibles qui l'assourdirent. Ginny, Neville et Luna arrivèrent à leur tour, puis tous les Weasley et Hagrid et Kingsley et McGonagall et Flitwick et Chourave. Harry ne parvenait pas à comprendre un mot de ce qu'ils criaient, il ne savait pas non plus à qui appartenaient les mains qui le saisissaient, le tiraient, essayaient d'éteindre une quelconque partie de son corps, ils étaient des centaines à se presser contre lui, bien décidés à toucher le Survivant, celui grâce à qui tout s'était enfin terminé ...


1oo années plus tard , 2 Mai 2098

- Mon cher Barry. Tout se passe exactement comme prévu.
- Maîtree , êtes vous sûr de vouloir passer à l'action maintenant ?
- J'en ai assez d'attendre. Cela fait presque un siècle que ce maudit Jedusor à tout gâché, je dois commencer maintenant, l'élixir de vie perds de son effet.
- Dois je prévénir tout le monde, Maîtree ?
- Bien sûr mon cher Barry. Nous allons envoyer Blackwook & Reagan chez le Ministre de la Magie. Kentucky & Winehouse chez le Chef de la Brigade des Aurors. Je veux qu'on élimine tous ceux de cette liste...


Une main blanchâtre tendit un morceau de parchemin. Le serviteur attrapa rapidement le morceau de papier et porta son regard sur la liste des noms. Van Laafe, Hamilton, Meyer, Shepperd, Spencer, Bagwell... Que de grands visages du monde des Sorciers. Le fameux Barry observa son maitre, qui sentit l'inquiétude de son plus fidèle adepte

- Un problème, Barry ?
- Non Maître, il n'y a aucuns problèmes..


Le serviteur regarda une nouvelle fois son maître puis transplana. L'homme arriva en plein cœur de Londres et releva sa manche, laissant apparaître une drôle de marque. Une marque que tout le monde connait, puisqu'il s'agit de la Marque des Ténèbres. Ce dernier sortit sa baguette magique de la poche de son pantalon et appuya le bout sur son bras. La douleur fut immédiate et Barry ne pût s'empêcher de grimaçait lorsqu'il sentit la marque rougir. En quelques secondes, une vingtaine d'hommes arrivèrent devant lui. Ils venaient de comprendre que leur maître venait de passer à l'action et d'entrer en guerre. Les hommes se divisèrent en groupe avec pour mission l'assassinat de hauts dirigeants du monde Magique et de leurs familles.
Barry et deux de ses compagnons arrivèrent devant un hôtel particulier. La maison, de couleur blanche était une grande bâtisse, construit au 18ème siècle par un architecte français. Les Van Laafe avaient par la suite achetés cette maison pour leur famille. C'était d'ailleurs le couple Van Laafe et deux de leurs enfants qui y vivaient. Barry arriva devant la porte d'entrée, ces deux compagnons derrière lui. Le jeune garçon pointa sa baguette sur la serrure de la porte et dit, le plus silencieusement possible:

- Alohomora !

Avec un petit clic sonore, la porte s'ouvrit et il pénétra à l'intérieur de la maison. Il monta tout de suite à l'étage, ne voulant pas perdre de temps. Un des hommes qui l'accompagnait grimpa à sa suite tandis que l'autre monté la garde dehors. Les deux mangemorts entrèrent dans la chambre de l'Auror Victor Van Laafe et de sa femme, Isabella. Chacun pointa sa baguette vers les corps, puis de la même voix, un sort impardonnables sortit de leurs baguettes.

- Avada Kedavra

Une forte lumière verte brilla dans la chambre, alors qu'au même moment, Katherine, l'une des filles du couple sortit de la salle de bain. Elle regarda la scène avant de pousser un cri d'horreur et de courir vers la chambre de sa petite sœur. Elle claqua la porte puis réveilla sa sœur. Ne lui laissant pas le temps de se rendre compte de la situation, elle l'attrapa par la main et toutes deux sorties par une fenêtre de la maison, avant de s'enfuir dans l'obscurité. Barry arriva quelques instants plus tard, lorsque les deux filles disparurent de son champ de vision

- Et merde !

Londres , 3 Mai 2098

Le choc. Tout le monde est sous le choc depuis l'annonce des meurtres qui ont eut lieu de la nuit du 2 ou 3 Mai. Personne n'arrive à se rendre compte de la situation, excepté Katherine Van Laafe, qui s'efforce de dire qu'il s'agissait de Mangemorts. Personne ne la croit évidemment. Personne ne veux croire à un possible retour des ténèbres. Pourtant, la réalité est tout autre: un puissant mage noir compte bientôt revenir. Voldemort était terrible, mais Andrew MacGillian est bien pire. Ce dernier compte bientôt 128 ans au compteur. Comment a t-il put vivre aussi longtemps? Il a trouvé un élixir de vie lors d'un séjour en Nouvelle Zélande. Tout le monde pensait que Voldemort était le Maître des Ténèbres mais il n'était qu'un pion. Qu'un pion parmi l'armée qu'Andrew MacGillian à put réunir tout au long de sa vie. Et si pour le moment personne ne veux croire la jeune Katherine Van Laafe, il se fera un plaisir de prouver qu'elle a raison.

Londres , 1 Septembre 2098

Quelques mois après la tragédie du 2 Mai, les jeunes du monde des sorciers s'apprêtent à faire leur retour à l'académie de Magie, Poudlard. Alors que certains sont un peu triste de quitter leur vie londonienne, d'autres sont bien heureux de revenir à Poudlard, le lieu qui reste le plus sûr de la communauté magique. Mais pour combien de temps encore?
Oui, durant les mois de Juillet et d'août, une vague de disparition à toucher la communauté magique et un grave attentat sur le Chemin de Traverse est gravé dans la mémoire des sorciers. Les signes sont là, mais pour tout le monde, ce sont de simples accidents anodins.
Et vous, qu'en pensez vous ?

Plongez dans l'univers de Poudlard, alors que les temps deviennent de plus en plus sombre sur l'ensemble du Royaume Unis



Contexte du forum Bombabouse
© Intégralement écrit par Max - 2oo8
Première Partie, passage de Harry Potter et les Reliques de la Mort

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mer 5 Nov - 19:40


Citation :


Philadelphie, Université des Sciences, année scolaire 2008 – 2009

Une nouvelle année commence dans la faculté de Philadelphie, sous le signe du mystère et des secrets. Chaque ancien élève craint l’arrivée des nouveaux, pour la simple et bonne raison que… ils ont, dirons-nous, quelques petites choses à cacher.

Du coté des nouveaux élèves, les petits perdus de première année :


« Je crois que j’ai vu un garçon avec des dents de vampires…
-Sérieux ? Moi je me suis brûlé en touchant une fille…
-Ouais, bin moi, j’ai rencontré le mec le plus beau du monde !
-Oooh, toi aussi tu l’as vu ? Je me suis retenue pour pas lui sauter dessus…»




Ils ont effectivement vu un vampire raté, une fille-chauffage et un gars dont le sexe appeal dépasse celui de l’acteur de tous vos fantasmes. Bientôt, ils feront la connaissance de celui qui court plus vite que la lumière, de la fille qui peut vous endormir avec sa voix, ou bien de la petite qui fait 13 ans mais qui en a 20.
Oui, tous ces gens là sont ici, à Philadelphie. Qui sont-ils ? De simples élèves, comme vous et moi. La seule différence, c’est qu’ils sont passés sous les mains des étudiants scientifiques de leur labo, tandis que vous, vous ignorez encore ce qu’il se trame dans ces laboratoires immaculés.

Maintenant, vous avez le choix !
Jouerez-vous un scientifique machiavélique qui, peut-être, se réserve une expérience aux conséquences phénoménales ?
Ou bien un élève mutant qui lutte pour vivre avec ses nouvelles capacités, issues d’une expérience réussie ou ratée ?
Vous pourrez aussi incarner un aspirant, élève banal qui rêve de devenir cobaye sans prendre conscience des risques que cela pourra entrainer…
Ou, pour finir, un élève lambda qui débarque dans cette fac de dingues.

Dans tous les cas, attention à qui vous croisez !
Un petit conseil pour survivre cette année : ne faites confiance à personne…





Contexte inventé par FoX. Plagiat Interdit.
Crédit : Icônes by Frozen Kiwii et FoX

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Mar 18 Nov - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Mer 5 Nov - 19:47


Citation :
13/11/1972 - VIRGINIA NEWS
EPIDEMIE MEURTRIERE A BABYLON



De notre correspondant à Staunton.
    Après qu'une série de meurtres ait touché la métropole de Blacksburg, il y a quelques semaines de cela, c'est au tour de la ville voisine, Babylon, d'être secouée par une vague de violence aussi sanglante qu'inexpliquée.

    D'après les premiers éléments de l'enquête fournis par nos contacts locaux, il semblerait qu'un tueur en série sévisse dans les environs de cette ville de montagne jusqu'alors tranquille et dont la vie des habitants s'écoulait sans histoire.

    Les meurtres perpétrés sont sans précédent dans les annales de la police, nous-a-t-on informé. D'une violence inouïe et sans mobile apparent, le responsable semble choisir ses victimes aléatoirement puisqu'elles ne présentent aucune point commun si ce n'est de s'être sans doute retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. Les dernières victimes de ce nomade du crime cristallisent parfaitement l'hétéroclité de ces atrocités. Ainsi ce sont les corps d'un enfant âgé d'une dizaine d'années, d'une adolescente et d'un jeune couple avec son nourrisson qui ont été retrouvés dans la journée d'hier. Le nombre de victimes ne cesse de s'accroître au fil des jours, gagnant une atrocité et une barbarie sans commune mesure avec l'historique de la région. Les experts sont par ailleurs dans l'obligation de recourir à une autopsie plus approfondie des corps afin d'en retrouver l'identitée.

    Cette série de meurtres s'accompagne qui plus est d'une vague préoccupante de disparitions, fortement prises au sérieux par les autorités. En effet, depuis quelques mois déjà, les habitants des montagnes s'inquiètent du fait qu'un nombre croissant des leurs, âgés de 17 à 30 ans, se soit évaporé dans la nature sans que ne leur soient connus des faits justificatifs pouvant expliquer cette disparition soudaine.

    Cependant, si Babylon est en proie à une crise paranoïaque, les autorités tiennent à rappeler qu'elles demeurent vigilantes mais optimistes. Elles disent suivre plusieurs pistes afin de déterminer le ou les responsables, car elles n'écartent pas la douloureuse possibilité que le meurtrier agissent de concert avec un nombre indéterminé de complices. Pour autant, la police a bon espoir de mettre la main dessus. En espérant qu'elle n'attende pas qu'il y ait plus de victimes.

    Nous ne manquerons pas de revenir plus en profondeur sur cette sordide et inquiétante affaire dans un prochain numéro.

E. Greenwood.



Hiver 1972,
    Le monde est en marche, s’apprêtant à pénétrer une nouvelle ère où plus rien ne sera comme avant. En juin, le scandale du Watergate a jeté le discrédit sur une administration corrompue et malgré les protestations venant surtout de la nouvelle génération, Nixon vient d’être réélu pour un nouveau et ultime mandat de 4 ans. Le mouvement hippie gagne cependant du terrain et nombres de voix s’élèvent contre l’intervention des Etats-Unis au Vietnâm, estimant qu’ils n’ont rien à faire dans cette ingérence. Les familles se déchirent pour savoir s’il faut soutenir les troupes ou poursuivre la protestation, peut être plus radicalement, afin d’obtenir leur retour à la maison. Pendant ce temps, des préoccupations plus locales se font sentir à cause des mauvaises récoltes des fermiers du Middle West.

    Babylon n’échappe pas à la règle. Petit village agréable des montagnes, il a longtemps été une cité essentiellement composée de mineurs travaillant dans les montagnes environnantes non pour trouver un quelconque métal précieux mais du charbon. Bien évidemment en même temps que cette ressource terrestre, le village a périclité lorsqu’elle en est venue à extinction et surtout innovation. Pourtant il y fait bon vivre et nombre de citadins ont pu décider d’y installer leur résidence secondaire. En effet, outre les maisons délabrées des habitants les moins bien nantis, elle dispose de plusieurs résidences ayant appartenu ou appartenant encore à de riches propriétaires terriens. Depuis une dizaine d’années, elle a vu s’installer un nombre considérable de familles, venues y chercher une sorte de seconde chance.

    Au delà de ces banales considérations humaines, Babylon n’est pas seulement devenue un village de montagne qui pourrait être prisé des touristes si elle avait un quelconque intérêt historique ou un paysage champêtre, elle est surtout un haut lieu de pèlerinage pour tous les vampires. Disputée, on raconte que c’est exactement à cet endroit que le premier vampire a vu le monde. Rendu fou par la faim, ayant contemplé le néant de ses propres yeux vides, il se serait métamorphosé en bête avide de carnages et ne se repaîtrant que de sang pour sa survie. Il aurait dans son sillage contaminé nombres d’êtres humains, fondant par la même une nouvelle espèce, entre animal et homme, entre danger et raison.

    Cet ancêtre commun a disparu dans les limbes de la mémoire collective de chacun mais continue à jouer un puissant rôle dans l’après-vie de tout un chacun. De telle sorte que les divers clans présents sur Terre se disputent le droit d’en revendiquer la propriété. Chacun ayant sa propre conception de la survie, chacun ayant sa propre philosophie quant à leur existence, l’affrontement a pris une ampleur inattendue avec la décimation totale du clan pacifiste Kongsang au 18ème siècle. Les trois clans restants se retrouvent alors ensemble à Babylon pour s’affronter dans une lutte sans merci où aucun ne sortira totalement indemne.

    Leur influence grandit chaque jour. Le nombre de leurs membres est en constante augmentation, avec l’arrivée des nouveaux-nés, recrutés dans la population locale. Si les êtres humains sont sensés être en dehors des luttes intestines de cette autre catégorie, il n’en demeure pas moins qu’ils sont au centre de toutes les convoitises. Qu’ils soient considérés comme des êtres faibles à négliger, des futures membres du clan ou encore des garde-manger sur pattes, en aucun cas ils ne laissent indifférents.
    C’est sans doute la raison pour laquelle une confrérie secrète de loups-garous a vu le jour. Certes ils sont sensés ne pas agir sur le territoire de leurs ennemis naturels et rester dans leur frontière mais certains ont considéré qu’ils ne pouvaient légitimement laisser les choses se dégrader. Infiltrés en ville, ils tentent de protéger tant que faire ce peu les êtres humains au milieu d’une guerre qui n’est pas la leur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 14 Nov - 23:46


Citation :
fascination.


______Bella, seize ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.
______Au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.
______Entre fascination et répulsion, amour et mort ...
Fascination - Résumé, © Stephenie Meyer

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Ven 14 Nov - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 14 Nov - 23:47


Citation :
Histoire


Revenons mille ans en arrière, avant la construction de Poudlard. Les plaines étaient habitées par sept personnes, sept entités qui se livraient bataille pour prendre le pouvoir.Sept entités qui furent spoliées de leur terre lors de la construction de Poudlard. Sept entités bien décidées à se venger. Elles envahirent Poudlard, semant chaos et désespoir. Les fondateurs, devant cette situation de crise n'eurent d'autre choix que de sceller ces envahisseurs. Ils les enfèrmerent dans une tour en construction. Sept piliers furent érigés, sept piliers pour sept péchés.Mille ans, mille ans de secret et d'oubli, cet épisode ne fut jamais relaté dans l'histoire de Poudlard, toute trace de leur passage fut effacé. Cependant, un journal intime fut caché, le journal d'un professeur qui se doutait qu'un jour, Poudlard revivrait la même situation....

Septembre 1921, une nouvelle année paisible à Poudlard, enfin paisible, rien n'est jamais de tout repos à l'école de sorcellerie.Mais cette tranquillité ne sera pas très longue. UNe journée de septembre un grand fracas retentit. Le magicobus qui , normalement finit sa course à Pré-au-Lard a cette fois ci finit son trajet dans les murs de Poudlard.Malheureusement l'impact eut pour effet d'ébranler les fondations d'une tour qui s'effondre quelques minutes plus tard. Ses sept piliers n'ont pas résisté au choc. Sept pilier pour sept péchés. Bien vite elles voudront reprendre Poudlard....

Intrigue actuelle


A Poudlard rien ne va plus. Les entités prennent rapidement le dessus.Lust, entité de la luxure, jeune femme blonde aux nombreux attraits se promène dans Poudlard la nuit tombée. Elle cherche à s'amuser, deux élèves en ont déjà fait les frais, deux autres sont prets à succomber. Pendant ce temps, la gourmandise torture un serpentard. Mais que fait la direction ? Tout cela pourrait s'arrêter à ces problèmes mais non ajouter en plus la guerre intermaison jaune et verte,des élèves qui ont d'étranges idées et des sortilèges qui fusent de partout, misère merlin aide-nous !

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Lun 8 Déc - 7:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 14 Nov - 23:49


Citation :
« Et le Avada Kedavra heurta avec force la poitrine du jeune héros qui se renversa en arrière pour ne plus jamais se relever... » Comment ça ? Vous ne connaissez pas cette version là de l'histoire ? Eh bien rafraichissez-vous un peu la mémoire en revenant en arrière :

Cette terrible nuit du 2 Mai 1998 où une bataille acharnée se livra dans le château de Poudlard où ils étaient tous contre les mangemorts qui tombaient les uns après les autres sous les coups de sortilèges de sorciers, mais aussi écrasés par les géants, poignardés par les elfes de maisons ou encore transpercés par les flèches des centaures... Oui, vous vous souvenez-tous de ce moment, et si vous ne l'avez pas vécu, on vous l'a raconté cent fois et cent autres fois... Certes.

Cependant, la vérité est que lorsque le sortilège de Molly Weasley visa le corps de Bellatrix Lestrange, celle-ci évita le coup et c'est à ce moment là que Harry Potter surgit de sa cape pour affronter Lord Voldemort dans l'ultime combat... Malheureusement pour Le Survivant, lorsqu'ils se livrèrent dans le duel, la haine et la soif de vaincre du mage noir furent plus puissantes que l'espoir et la volonté du jeune Potter... L'expérience peut être a-t-elle fait la différence ? Ce qui est sûr, c'est que le Avada Kedavra heurta avec force la poitrine du jeune héros qui se renversa en arrière pour ne plus jamais se relever. Non, plus jamais. A la suite de ça, Lord Voldemort éclata d'un grand rire sauvage et cruel, puis se tourna vers la foule, hébétée et glacée par la peur mélangée à la haine qui coulaient dans toutes les veines des gens présents.
Cela dit, Voldemort était tout seul à présent, et plus personne ne se tenait prêt à se battre à ses côtés. Où étaient-ils ? Là, allongés par terre, morts ou inaptes à se battre, d'autres à l'extérieur du château, soignant leurs blessures ou agonisant en silence, seuls. Les autres avaient pris la fuite, croyant que Potter gagnerait le combat final ou tout simplement parce qu'ils étaient désarmés et avaient craint de mourir. Toujours est-il qu'à ce moment là, Voldemort était seul contre tous ceux qu'il avait blessé, directement ou indirectement en tuant leurs familles, leurs amis, quelques heures plus tôt ou des années auparavant. Mais l'homme, ou plutôt la créature qu'il était devenu, fut plus rapide qu'eux et se volatilisa loin, très loin, ou peut être pas si loin que ça. Mais passons.
On s'agenouilla autour du corps du héros défunt et, chacun portant une terrible déchirure dans le cœur, on le porta à l'extérieur du château, où on consuma son corps dans les flammes, en souvenir de l'époque où il avait une première fois vaincu Vous-Savez-Qui, et en souvenir de la vie qu'ils auraient pu avoir s'il avait survécu une nouvelle fois... Lorsqu'on revint dans le château, les mangemorts encore vivants avaient tous disparus, les créatures de la forêt étaient rentrés chez eux, et il ne restait plus que les nombreux - trop nombreux - cadavres des sorciers s'étant battus là...
De l'autre côté, dans la demeure des Malefoy l'heure était grave puisque Lucius, Narcissa & Drago se tenaient tout prêt de Lord Voldemort qui n'en revenait toujours pas de sa victoire... Bien entendu, il savait que même si le jeune Potter était mort, son "œuvre" ne pourrait pas encore être mise en place puisque nombreux de ses partisans avaient péri, et dans l'autre camp, il restait encore d'excellents sorciers, prêts à se battre...

Quelques temps après, les activités que le monde sorcier eut connu pendant toute l'année de 1998 se répétèrent et rapidement, les sorciers ayant de sang moldu furent vite chassés, tués ou emprisonnés à Azkaban... Des sortilèges comme ceux de l'Imperium poussaient des gens honnêtes à faire des choses terrifiantes... Pourtant, le ministère de la magie resta entre de bonnes mains, du moins à ce qu'on en sait, il y avait toujours des anti-mangemorts qui faisaient leur maximum pour empêcher de promulguer d'horrifiantes lois ou autre. Et puis il y avait Poudlard, lieu qui n'a presque pas changé depuis ce temps-là. Administré par un homme des plus honorables dans le monde magique. Homme que Voldemort craint tout de même, à cause de son talent, même s'il n'a jamais eu directement affaire à lui.

Aujourd'hui, en 2016, les choses sont différentes. Bien sûr les temps sont terribles et difficiles à vivre pour la plupart. Mais certains événements redonnent de l'espoir aux troupes. Pour commencer, une loi a été promulguée par rapport aux enfants de sang moldu étudiant à Poudlard. En effet, il est écrit que les sorciers de sang moldu sont passibles de passer devant un tribunal dès leur majorité, et non pas avant. Ceci protégeant l'enceinte de l'école, et surtout protégeant les élèves, qui eux, ne sont pourtant pas dupes... Ils savent très bien que leurs ASPIC en poche, ils devront prendre la fuite ou de mourir... Ou même pire : finir leurs jours à Azkaban.
Il y a autre chose, les générations suivant nos héros sont là : Ce sont les enfants des Lupin, des Weasley, des Malefoy, des Londubat et tant d'autres ! Point important qui inquiète aussi beaucoup les mangemorts et leur chef : De l'amour de Ginny et d'Harry naquit un enfant... Personne n'était au courant, mais toujours est-il qu'un petit garçon est né, et qu'il ressemblait beaucoup à son père... Cet enfant serait-il le digne fils d'Harry Potter ? Pourrait-il à son tour lutter contre Vous-Savez-Qui ? Et le vaincre une bonne fois pour toute ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Lun 17 Nov - 20:09


Citation :
MILLENNIUM HATE
« Le combat pour la reconnaissance... »



La guerre entre lycans et vampires est une histoire aussi vieille que le monde. Les deux clans n'ont qu'une idée en tête, celle de remplir leurs rangs afin de tuer les membres de l'autre clan. Cette bataille sans fin touche énormément les humains qui se voient réduits à quelques survivants dans le monde. Ces quelques hommes et femmes se réunirent pour former "Le Grand Ordre" et mirent fin à la guerre des Lycans & Vampires. De plus, ils réduirent considérablement le nombre de ces créatures de l'ombre.
Du côté des humains, ce taux de mortalité fut traduit par les maladies. Et notamment la rage véhiculée par les loups. En faite, ils fermaient les yeux car bien entendu, ils connaissaient l'existence de ces enfants des ténèbres.
Les lycans et les vampires se firent plus discret et ne tentèrent plus de rentrer en contact pour éviter la colère du "Grand Ordre".

Les siècles s'écoulèrent et on oublia toute l'histoire, sauf un petit village de Roumanie : Deathdevil. Menés par une jeune enfant, les habitants chassaient chaque loup-garou et chaque buveur de sang qui osait venir déranger la tranquillité du lieu. Quand un jour, un vampire entra dans la ville et créa son clan. Personne n’essaya de l’en empêcher même pas la jeune enfant qui avait alors 22 ans. Ce vampire s'appelait Tom Parker et il commençait sérieusement à déranger "Le Grand Ordre" qui décida de faire des lycans des chasseurs de vampires. "Le Grand Ordre" savait bien que les lycans allaient accepter sans broncher à cause de leur vieille rancune.

Les Lycans Hunter chassèrent les vampires jusqu'en Roumanie mais furent contraints de s'arrêter à Deathdevil. Les villageois connaissaient leur existence et il était difficile d'agir secrètement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Ven 21 Nov - 19:06


Citation :
Une missive cachetée dans les mains, le doyen prit un couteau pour l'ouvrir proprement. De nature plutôt naïve ainsi que légère, il avait oublié l'endroit où l'objet spécifiquement conçu pour ouvrir des enveloppes était caché, l'avait cherché pendant une vingtaines de minutes, avait renoncé après s'être cogné la tête sous son bureau en bois précieux.



« Cher Doyen,

Évitez moi les platitudes habituelles, sans me reprocher ma vulgarité, pour en venir à l’essentiel. Un service en échange d’un autre, aviez-vous déclaré et vous vous doutiez bien que je quémanderai mon pain à un moment donné. Du moins, je l’espère, sinon, vous avez surestimé mon altruisme. Mais je ne tiens pas cette plume pour vous parler de moi, plutôt de la nature du service que vous allez devoir me rendre. J’ai eu bon vent de votre internat, et je souhaiterais que mes élèves aimés y entrent. Pourquoi ne pas les faire entrer par la procédure habituelle et gâcher une dette que vous me devez ? Ils sont spéciaux. Très spéciaux. Et vous savez comme je suis honnête, ils sont de nature vampirique. Je pense que j’en ai assez dit pour que vous releviez la gravité de ce problème qui se posait à moi, et qui se pose à présent à vous. Qui s’impose à vous, devrais-je dire. Ils sont une dizaine, et je veux qu’ils fassent leur rentrée scolaire au mois de septembre qui arrive. Exécutez vous, Hubert. »



De grands yeux s'ouvrir, auparavant un peu endormis. Naïf et un peu stupide, en effet. Hubert ouvrit le tiroir gauche d'un geste lent et silencieux, prudent à outrance, il tournait sa tête dans tous les sens, guettant la moindre personne qui pourrait faire son apparition, puis déposa la missive. Forcément qu'il allait accepter, et d'ailleurs, avait-il réellement le choix ?

Les jours se suivirent, l'été brulant laissa place à l'automne, déshabillant les arbres, et annonçant la venue de ces élèves plus que spéciaux. Quand bien même le doyen avait-il pensé ignorer cette missive, que son auteur l'aurait rappelé à la raison de façon à ce qu'il obtempère rapidement. Il s'évita donc tout ces ennuis, et les accepta, vous obligeant aujourd'hui à côtoyer des gens d'une race autrement plus différente que celle de votre voisin de chambre.
Néanmoins, aucun élève n'était au courant de la présence de ces vampires, car tel était le souhait de l'auteur de la missive. Le fait qu'ils soient découvert n'était même pas évoqué, car, dans ce cas il se pourrait que de graves sanctions soient prises, or, tous deux n'avaient aucune envie d'en parler, ou même d'en murmurer.
Mais comment ces vampires pouvaient-ils s'immiscer si tranquillement et si innocemment dans vos vies ? Très simple, loin d'être le mythe vivant que vous imaginiez, ils supportent la lumière. Disons juste que leurs yeux réagissent étrangement au soleil, et qu'il leur est fortement conseillé de porter des lunettes dans ce cas. Et le sang, leur apporte-y-on des encas humain ? vous écriez vous, pétrifiés. Eh bien non. Sachez qu'il existe à présent des petites pilules blanches, pas plus grosse que de l'aspirine. Ces pilules sont, comme vous pouvez vous en douter, un substitut au sang humain, le tout dilué dans de l'eau.

Et vous voilà transportés au sein même du Pensionnat de Queensberry, un lycée situé en Réplique d'Irlande, entouré de prairies vertes d'herbe tendre et de moutons frisés. L'établissement n'est peut-être pas le meilleur de l'île, mais au fil du temps, il a acquis une certaine notoriété. Estimez-vous heureux d'avoir atterris ici, vous auriez très bien pu compter parmi les élèves du lycée voisin et rival, réputés pour ses cas sociaux et psychotiques.

Forcément, suite à la réception d'une telle missive, le directeur de Queensberry, Hubert pour les intimes, a du accueillir une dizaine de nouveaux étudiants "spéciaux" : des vampires. Appelons un chat, un chat. Leurs camarades n'étaient pas au courant de leurs caractéristiques si.. particulières et Hubert pensait sincèrement que les nouveaux arrivants se fonderaient dans la masse, sans faire d'histoire. Sauf qu'Hubert est un grand idéaliste, il n'avait jamais pensé que les dits vampires en auraient assez de vivre dans l'ombre, après des années et des années de cache-cache.
Pourtant, leur intégration - ou plutôt dissimulation - avait merveilleusement bien commencée. Même Hubert n'arrivait pas à distinguer les enfants issus de bonnes familles et ceux qu'on lui avait imposé.

Ce n'est qu'au mois de Novembre que LE drame arriva, et le château de cartes n'aura guère besoin de temps avant de s'effondrer. En effet, quelques semaines après le week-end des parents, une jeune fille est retrouvée sans vie dans les écuries du pensionnant, quasiment vidée de son sang. Cette affaire fait grand bruit. Du côté d'Hubert et de la direction, on essaye d'étouffer l'histoire. Du côté des élèves, c'est devenu un véritable évènement. Et pour la plupart des vampires, ils trouvent ça immensément cool que l'un d'entre eux ait osé s'attaquer à cette petite allumeuse de première année.

« Mec, t'as pas entendu la nouvelle ? Un vampire a buté cette allumeuse d'Olivia Jenkins ! Ouais, ouais je te jure, par un vampire. Enfin, Hubert veut nous faire croire qu'un chien l'a attaquée.. Ouais je sais, il nous prend pour des crétins, mais c'est Hubert.. Enfin pour en revenir aux vampires, je crois que c'est trop hype d'avoir des crocs maintenant. Si, si, je t'assure, j'allais me serrer Juliette et quand elle s'est aperçu que je pouvais manger de l'ail, bein elle s'est tirée ! Tu crois que.. On peut faire semblant d'être un.. vampire ? Non mais tu sais.. Je veux dire.. »

Et c'est ainsi que le phénomène vampirique devient absolument tendance, pour tous les étudiants. Pour être hype, il faut être un vampire.

Néanmoins, on ne sait quasiment rien d'eux, même pas leurs particularités si ce n'est qu'ils ont des crocs - puisqu'on en a retrouvé la trace sur le corps de la victime. Cependant, dans l'esprit des élèves, les dits crocs sont rétractables, ou quelque chose du genre puisqu'on a encore vu personne avec de vraies longues et affreuses canines -sachez pourtant comme ils les ont cherché. Par conséquent, tout le monde peut se faire passer pour un vampire sans qu'on puisse prouver le contraire - merveilleux n'est-ce pas ? Il n'est pas rare de voir un élève traîner à la bibliothèque, recherchant les informations basiques sur ses êtres. Si bien que les légendes ressortent des bouquins, et que les vampires sont censés être des bombasses mortes au charisme envoutant.

Une véritable psychose s'abat sur Queensberry : entre les wannabe qui font tout pour se la jouer Dracula, les nouveaux chasseurs de crocs qui n'en peuvent plus d'entendre parler de ses individus si particuliers, ceux qui s'en tapent royalement et forcément, les vampires eux-même qui trouvent ça des plus poilant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Dim 30 Nov - 19:48


Citation :
  • Comment voyez-vous notre chère London ?


  • Verriez vous plutôt le côté classique & romantique de cette charmante ville avec un beaux dîner aux chandelles dans le petit restaurant du coin ou pour les plus chanceux, le grand restaurant gastronomique Français ?

  • Le côté hard rock, avec le fameux dialecte : sex drug and rock & roll' ? L'ambiance, la fête, le sexe, l'adrénaline, et biensûr les lendemains de soirées bien arrosées toujours difficile pour nos jeunes Londoniens.

  • A vous d'y trouver votre place dans ce monde qui ne vous fera pas toujours de cadeaux comme en on l'habitude nos chères étudiants de Londres aujourd'hui...

_________________


Dernière édition par Andreï Selivan le Lun 8 Déc - 7:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Dim 30 Nov - 19:50


Citation :
Fermez les yeux, et ouvrez votre esprit. Repoussez les limites connues sur la réalité, et imaginez un seul instant, rien qu’une seule seconde, que la vie telle que vous la connaissez, ne soit qu’une douce illusion. Que cette Utopie n’est qu’un seul dessein : vous permettre de dormir paisiblement la nuit, sans vous préoccuper des dangers qui vous guettent dans la pénombre. Car parlons en justement, de ce qui se cache dans l’ombre, de ces créatures tenant plus du mythe que de la réalité. Toutes ces légendes, créés par nos ancêtres, nous enseignent la notion du bien et du mal, avec des définitions si claires, de manière si ostentatoires, que cela paraît si simple de choisir un camp. Mais encore une fois, s’il fallait ouvrir votre esprit, en serez vous capable ? Si ces limites devaient être chamboulées, pour vous faire découvrir qu’il y a autre chose que le bien et le mal, serez-vous en mesure de l’accepter ?

Je suis né au début du XIII ème siècle, dans un quartier de Londres. Mon nom n’a que peu d’importance en cette heure-ci, mais j’étais un jeune homme de bonne famille comme l’on dit, celui dont les pères rêvaient d’avoir pour gendre, et dont les mères ne pouvaient qu’espérer la même chose pour leur propre enfant. Pourtant, tout cela ne me suffisait pas, et c’est dans un élan de curiosité stupide que je me suis lancée dans la chasse aux sorcières. Le bien, le mal, tout cela était tellement clair dans ma tête, que je n’avais pas réalisé à quel point j’avais tord. Et ce qui a conduit à ma fin, comme l’immortalité m’était offerte. L’avais-je méritée ? Je ne connaîtrais jamais la réponse, mais j’étais sûre d’une seule chose : le prix a payé est si élevé, que certains meurent plutôt que de l’affronter. Vampire… Un mot qui m’était connu que grâce aux légendes, un mot que je n’avais jamais osé penser qu’il était réel. Et pourtant, lorsque j’ouvris les yeux après trois jours d’agonie pure, tout mon être avait changé, m’entraînant ainsi sur une nouvelle destinée. Je n’ai jamais fuis ce que j’étais, pas même lorsqu’il s’agissait de tuer des humains pour me nourrir. Qu’aurais-je pu faire pour y résister, de toutes façons ? La douleur dans ma gorge était si forte lorsque j’avais soif, que j’avais l’impression que l’on me plantait un étau chauffé à blanc dans la gorge quand je sentais l’odeur des ces créatures misérables. Car ils n’étaient devenu rien d’autre pour moi, j’étais invulnérable, et j’avais l’éternité devant moi. J’étais le meilleur des prédateurs, alors qui pouvait bien m’arrêter ? Même ceux de ma race ne s’étaient jamais interposés.

J’avais traversé les siècles en semant mort et désolation derrière moi, forgeant ma propre morale au fil du temps, et devenant un guerrier aguerri. Si je n’étais pas le meilleur, je n’en étais pas loin, et rien ne pouvait m’arrêter dans ma quête de perfection. Jusqu’à aujourd’hui. J’avais mené tellement de combat, que je savais reconnaître lorsque l’un des adversaires allait flanché. Et c’était mon cas, par ce sombre jour d’Octobre. Encore une fois, la curiosité m’avait poussé dans des limites inconnues, qui me paraissaient maintenant si superflues, alors que je regardais ce clan dressé devant moi. Je n’avais jamais rien vu de tel, ou tout au moins, pas comme ça. Ils avaient refusés ce qu’ils étaient devenus, reniant leur espèce, et l’humaine qui était constament avec eux
en étant la preuve. Si le cœur du vampire me faisant face pouvait battre, alors j’aurais su qu’il battait pour elle. Quelle étrange perceptive toutefois, en sachant que le sang qui coulait dans les veines de l’être faible était si savoureux. Je l’avais sentis dès mon premier jour de traque, et ma bouge avait salivé rien qu’à l’idée de planter mes dents dans sa peau. Rare étaient ceux dont le sang chantait si fort. Mais j’allais perdre mon premier combat, et je me demandai futilement ce qui m’attendait, une fois que je serai détruit.

Comme un grognement sourd monta dans la poitrine de mon adversaire, je ne pu retenir un rictus amusé sur mes lèvres, comme je songeais à ce qui les attendait. S’ils pensaient que j’étais le seul, ils allaient devoir réviser leur jugement. S’ils pensaient être en sécurité, alors leur chimère allait voler en éclat. Mon clan était déjà en marche, et je savais qui vengerait ma mort sans aucun doute. J’imaginais déjà la douleur que le vampire ressentirait lorsque l’être cher serait tué sous ses yeux. Tous ces traqueurs, avec qui j’avais tissé des liens basés sur la peur et le respect, seraient là dans peu de temps, et détruiraient ce clan de végétariens en poussière. Ils étaient une honte à notre espèce, et en reniant leur statut de prédateur, ils déclencheraient un combat des plus sanglants. C’est avec cette dernière pensée acceptable, que je me jetai sur mon adversaire, dans des grognements déchirants. Oh que oui, la guerre était en marche, et rien ne pourrait l’arrêter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Dim 7 Déc - 0:13


Citation :


Tibalt R. Borgia a écrit:
« Vous voulez sûrement savoir pourquoi ? Vous vous demandez bien ce qui a pu se passer ? Ce qui était sous-entendu sous toute cette histoire ? Et si je ne vous le révélais jamais ? Qu’est que vous pourriez bien me faire ? Et surtout vous ? Qu’est ce que vous pourriez bien en faire à votre niveau ? Vous n’êtes rien d’autre que des pantins entre nos mains agiles, des pions à avancer sur l’échiquier et à perdre au besoin. Mais vous avez de la chance, je suis de bonne humeur aujourd’hui.

Tout a commencé … non, rien n’a véritablement commencé en y réfléchissant bien. Cela a toujours été ainsi. Cet éternel manichéisme. Et cette soif de pouvoir, de puissance et surtout cette volonté intemporelle de ne jamais être le serviteur de quelqu’un. Il vaut mieux régner en enfer que servir au paradis, n’est-ce pas ? Le problème est que justement, dans les profondeurs abyssales du mal, on sert aussi. Et c’est tout bonnement insupportable. Lorsque l’on coupe ses ailes, lorsqu’on prend les mauvaises décisions grâce à ce libre arbitre humain, ce n’est justement que dans l’intention de corrompre l’âme de son prochain et d’exercer un pouvoir malveillant sur lui. Et si on le fait, ce n’est certainement pas pour que Méphistophélès en récupère les bénéfices.

Cela a duré des siècles. Des millénaires pour certains. Cette soumission au tout puissant d’en bas. Cette ombre au coin de votre fenêtre qui vous terrorise jusqu’au plus profond de votre être même si vous avez passé l’âge de faire pipi au lit. Cette atmosphère lourde et oppressante dans la nuit glaciale au détour d’une ruelle sombre. Ce sentiment qui vous saisit dès que la part d’ombre se fait plus forte. Ce n’est pas votre imaginaire. Ce n’est pas davantage un fantasme construit par une société. C’est nous. Jusqu’ici, ça avait réussi à fonctionner mais un jour, certains des membres de notre espèce en ont eut assez.

La légende raconte qu’ils étaient treize. Un chiffre symbolique, n’est-il pas ? Treize démons assoiffés de sang et de pouvoir qui en avaient assez d’être à la botte, ou plutôt à la patte velue des anciens. Treize démons qui mêlèrent leur sang à des êtres humains qui en apparence ne possédaient aucune prédisposition pour ce qu’ils allaient devenir. Ils étaient juste les premiers maillons. La première ligne d’une armée qui allait être levée dans les décennies à venir. Et le désordre règnerait sur Terre et en Enfer. Un désordre qui serait sous la coupe de ces mêmes initiateurs. Rien n’allait les en empêcher. Et tout allait concourir à la perte de l’humanité. De cette humanité que vous connaissez jusqu’à présent.



Je vous l’avais bien dit. Vous n’en croyiez pas un mot. Attendez encore un peu. On en reparlera. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Partenaires RPG   Dim 7 Déc - 0:27


Citation :
† Contexte †



22 Novembre 2007, les Etats Unis d'Amérique sont victimes d'un attentat terroriste, un virus bactériologique d'origine inconnue est d'abord libéré dans les rues de New York mais très vite, toutes les villes du pays sont touchées. Les cadavres s'accumulent et les populations sont terrorisées. En seulement deux jours, l'Amérique du Nord est totalement contaminée. Deux jours plus tard, l'Amérique du sud est elle aussi entièrement contaminée. Certains ont fuit vers les autres continents mais très vite le monde entier tombe face à ce virus destructeur. Rien ni personne ne semble pouvoir arrêter la propagation du virus. Huit jours... huit jours ont suffit à donner naissance à la fin du monde, à ce que certains surnomment l'Apocalypse.

Vous l'aurez donc comprit, certaines personnes ont survécus. Pourquoi? Ils n'en savent rien et la plupart d'entre eux ne souhaitent même pas le découvrir. A travers le monde, une poignée de survivants sillonnent les villes à la recherche d'autres survivants. Leur seul souhait, ne plus être seuls.

***

7 Décembre 2007, plusieurs groupes de survivants se sont formés dans le monde entier. Tous sont encore sous le choc et tentent tant bien que mal de relever la tête et de se reprendre en main. Ils pensent que le pire est derrière eux mais la phase numéro 2 du virus allait changer la donne... Progressivement, l'état de certains survivants se déterriore. Ils s'affaiblissent, ils perdent leurs cheveux, ils supportent très mal la lumière du jour, la couleur de leurs yeux et de leur peau change. Chaque groupe de survivants réagit différemment, certains abandonnent les pauvres malades, d'autres tentent de les soigner et les derniers décident de les abattre avant qu'ils ne les contaminent à leur tour. Personne ne comprend ce qui leur arrive et personne ne semble pouvoir les sauver...

***

14 Septembre 2008, New York. Tous les survivants ont investi les demeures du centre ville et tentent de survivre comme ils le peuvent. Des générateurs leur permettent d'avoir l'électricité chez eux et ils ont toujours l'eau courante. La journée, ils sillonent la ville à la recherche de vivres divers et reconstruisent doucement un semblant de vie mais la nuit... La nuit, ils désertent les rues et se barricadent chez eux. Pourquoi? Pour survivre. Contre toute attente, les survivants malades ne sont pas morts mais ils ne sont plus vraiment en vie. Ils n'ont plus rien d'humain et sont devenus des créatures féroces et avides de chair. Ils ont gardé leur silhouette humaine mais c'est bien tout ce qu'il reste d'humanité chez eux. S'ils ne parlent plus notre langue, ces créatures ont préservé une certaine intelligence, bien inférieure à celle d'un humain normale. Mais ils savent communiquer entre eux et nous traquent comme du bétail.

Notre allié principal? La lumière. Ces créatures ne supportent pas la lumière du jour et certaines lumières artificielles très puissantes peuvent les repousser. Le jour, ils se terrent dans les lieux sombres de la ville, les parkings, les sous sols, les égoûts... mais la nuit, ils investissent nos rues à la recherche de chair fraîche. Attention il ne s'agit pas de morts vivants... ils sont rapides, agiles et possèdent une force surhumaine. Mais n'importe quelle arme peut les blesser ou les tuer. Pas besoin de leur tirer spécifiquement dans la tête pour les tuer et même une arme blanche peut suffir. Ils vous restent juste à les approcher sans vous faire tuer...

***

Une poignée de survivants pensent qu'un antidote peut être trouvé afin de tous nous sauver. Leur leader, Michael Littleton, grand chercheur en génétique, travaille sur cet antidote. Mais pour cela, il lui faut des specimens infectés. Non seulement les survivants doivent chercher des vivres à leurs risques et périls, mais ils doivent également capturer régulièrement une de ces créatures pour les recherches de Michael. Tous mettent leurs derniers espoirs de survie dans cet antidote mais ont il raison? La fin du monde est elle proche ou pouvons nous encore le sauver? A nous de jouer!






Contexte inspiré du film "I am Legend"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partenaires RPG   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partenaires RPG
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [23/09/11] Tribune des développeurs : Les partenaires
» Nos partenaires
» Listing de Nos Partenaires Boutons et Liens
» Le commerce dominicain, une aide humanitaire à Haïti ?
» Life in UCLA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Hors-Jeu :: Chez nous, nous prenons soin de nos amis :: Nos partenaires-
Sauter vers: