AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Teany Jenkins

Aller en bas 
AuteurMessage
Teany Jenkins

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Date d'inscription : 25/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge:
Ambitions:

MessageSujet: Teany Jenkins   Dim 26 Oct - 2:16


Découvrez Sarah McLachlan!




CARTE D'IDENTITE


Nom : Jenkins
Prénom(s) : Teany
Nationalité : américaine
Race : lycan
Age : 201 ans
Emploi et/ou occupations : Teany n'a aucun métier, et n'a même jamais travaillée de sa vie, puisqu'elle est née d'une famille noble.

  • Chapitre I :


Denver, 6 Décembre 1828

Les nuits étaient réputées pour être froides à Denver, et ce soir là ne faisait pas exception. Un vent soufflait dans les ruelles sombres, si froid qu’il traversait n’importe quel manteau digne de ce nom, dispersant sur son passage les flocons de neige, qui tombaient depuis maintenant plusieurs heures. Les habitants de cette ville étaient depuis longtemps rentrés chez eux, en raison non seulement de l’heure tardive, mais également parce que les rues n’étaient jamais sûres. Pourtant, une fine silhouette se déplaçait dans les ruelles sombres, dont la seule lumière venait de la pleine lune. Parfaitement enveloppée dans un épais manteau et une écharpe, on ne distinguait d’elle que ses yeux, qui brillait dans une fureur non dissimulée.

Marchant d’un pas vif et rapide, la jeune femme ne faisait pas vraiment attention où elle allait, laissant ses pas la guider, pendant que son esprit vagabondait au fil de ses pensées. Elle était fille d’un noble artisan, dont l’arrière grand père avait battit sa fortune grâce à son talent de bijoutier. Et cette jeune femme de 21 ans, Teany, était sa fille unique, celle qui avait reçu une éducation parfaite, qui faisait l’honneur de sa famille, et qui avait toujours suivi le destin que lui imposait sa famille. Malgré son petit côté marginal, qui faisait parti intégrante de sa personnalité, elle jouait à merveille la femme parfaite, noble et élégante dans toute sa splendeur, et dont n’importe quel homme rêverait de l’avoir en tant qu’épouse. Et c’était ça le problème, justement. Teany rêvait de liberté, d’indépendance, tout ce qu’une femme ne pouvait pas avoir, à son époque. Elle avait bien eu quelques petits amis, mais elle n’en avait laissé aucun entrer dans sa vie, ayant une peur profonde de s’attacher. Mais encore une fois, le destin que lui avait réservé sa famille la rattrapait, et se faisait un malin plaisir à la narguer, comme il détruisait ses rêves sur son passage.

Trevor Windsor, deuxième du nom. Un nom que Teany ignorait, jusqu’à ce soir. Du peu qu’elle savait sur lui, il était le fils d’une puissante famille, et leurs pères étaient de très bons amis, depuis des années. Et c’étaient d’ailleurs au début de leur amitié, alors que la jeune femme venait tout juste de naître, qu’elle fut promise à Trevor, de quinze ans son aîné. C’était une pratique courante, et les plus grandes affaires étaient scellées de cette façon. Pourtant, cela n’empêchait à la jeune femme de sentir la colère monter en elle, et si les chaînes de son éducation ne la retenait pas, elle aurait suivi son instinct, qui lui ordonnait de fuir le plus vite possible, mais surtout, le plus loin possible. Faute d’avoir les moyens nécessaires pour réaliser ce rêve, ou plutôt le courage, elle était partie au milieu de la soirée, donnée en l’honneur des futurs époux. Trop téméraire pour se soucier des dangers que cachait la nuit, elle foulait le sol recouvert de neige, chacun de ses pas indiquant sa rage et son sentiment d’impuissance.

Beaucoup trop plongée dans ses pensées, Teany ne remarqua même pas l’ombre qui la suivait depuis plusieurs minutes maintenant, et de toutes façons, elle n’aurait même pas été en mesure de la voir, son esprit d’humaine étant beaucoup trop fermé pour cela. Et c’est au détour d’une ruelle que l’ombre se décida à se montrer, comme elle surgit de nulle part devant la jeune femme, se mettant au travers de son chemin. L’espace d’un instant, Teany songea à courir, mais elle n’eut pas le temps de finir de penser, que l’ombre se jeta sur elle.

***

Denver, 5 Janvier 1829.


Au dehors, la nuit commençait tout juste à tomber, et le crépuscule offrait de magnifiques couleurs dans le ciel. Mais Teany était là de faire attention à ce genre de détail, elle qui avait tant de mal à contenir son agitation, et qui tournait en rond dans sa chambre. N’importe qui l’aurait comparé à un loup en cage, et la pertinence de cette métaphore en aurait surpris plus d’un. Elle devenait ne plus en plus nerveuse au fur et à mesure que les minutes passaient, et pourtant, elle ne comprenait pas pourquoi. Mais les choses étaient si différentes depuis pratiquement un mois maintenant, après son agression. Elle avait été laissée pour morte dans une rue déserte, et c’est son futur mari qui l’avait trouvée là, gisant, alors qu’il l’avait suivie après sa fuite. Trevor l’avait aussitôt conduite à l’hôpital, où le médecin avait déclaré qu’elle s’était faite attaquée par une bête sauvage. Le résultat ? Le bras immobilisé pendant plus de deux semaines, l’obligeant à limiter ses mouvements, ce qui avait fait la satisfaction de son cher fiancé.

Rien qu’en pensant à lui, Teany sentit l’adrénaline monter en elle, de même que la rage, qui venait du plus profond d’elle. On ne pouvait pas dire que c’était dans son caractère, elle était plutôt d’une nature douce et calme, mais si elle se laissait aller, à cette minute même, elle avait l’impression qu’elle était capable de tout casser. C’était un sentiment plutôt effrayant, mais pourtant, si tentant. Qui n’avait jamais rêvé de se sentir invulnérable, et totalement libre de ses mouvements ou de ses actes ? Portant une main à sur sa tempe, la jeune femme ferma brièvement les yeux, et prit des souffles profonds. Elle aurait tout fait pour que cette douleur cesse, mais c’était le contraire qui était en train d’arriver, comme son rythme cardiaque se mit à accélérer brusquement. Elle avait l’impression que ses entrailles prenaient feu, et pourtant, elle ne se sentait plus maître de son corps, et encore moins d’elle même. C’était un peu comme si toute forme de logique, de raisonnement ou encore de bon sens venait de céder la place à ses instincts les plus primaires, conduisant ses pensées sur des chemins si sombres, qu’elle en ignorait même l’existence.

Jetant un regard sur les murs l’entourant, Teany eut soudainement l’impression de les voir se rapprocher, la rendant prisonnière. Dans un geste futile pour se raisonner, elle passa ses mains dans ses cheveux, avant qu’un hurlement ne sorte de sa bouche, entre le désespoir et la douleur, la rage et la hargne, mais une chose était sûre, ce cri n’avait rien d’humain, et aurait pu glacer le sang de n’importe qui. Cédant à sa panique, la jeune femme sortit en trombe de sa chambre, et dévala les escaliers, si bien qu’on aurait pu croire qu’elle jouait sa vie. Et quelque part, c’était le cas. Elle ne remarqua pas ses parents, alertés par son cri, ni même Trevor qu’elle repoussa d’un geste brusque, et qui se retrouva contre le mur. Devant une force si soudaine, elle aurait du se rendre compte qu’elle n’était plus elle même. Mais il était déjà trop tard pour elle, et comme elle faisait ses premiers pas dans la nuit profonde, les Abymes finirent par la rattraper.



Dernière édition par Teany Jenkins le Dim 2 Nov - 4:10, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-damnation.forumactif.org/forum.htm
Teany Jenkins

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Date d'inscription : 25/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge:
Ambitions:

MessageSujet: Re: Teany Jenkins   Dim 26 Oct - 2:17


Découvrez Three Days Grace!




  • Chapitre II :


Il n’y avait pas un seul bruit, rendant l’endroit encore plus sombre et lugubre qu’il ne l’était. Tout était si calme, et la lumière de la lune, déjà haute, éclairait de tel façon le paysage, que cela aurait pu faire une photo parfaite pour un souvenir quelconque. Mais pour Teany, ce genre de détail n’avait que peu d’importance, ou tout au moins, tant qu’elle laissait l’animal reprendre le dessus sur elle. Cela faisait déjà plusieurs kilomètres qu’elle courait, mais elle perdait de la vitesse, et elle le savait. Sa patte commençait à la faire sérieusement souffrir, et elle avait peu de chance d’atteindre le repère, avant qu’il ne la rattrape. Si elle n’avait pas été blessée par l’attaque surprise, elle l’aurait affronté depuis longtemps. Mais là, la donne était différente. Comme avait-il pu la prendre en traître, était quelque chose qui la dépassait complètement, mais au fond, qui ne la surprenait même pas.

Les lycans étaient réputés pour s’affronter pour rien, et c’était vrai. Elle ne le connaissait même pas, tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle avait pénétré dans son territoire, et qu’il était fort… beaucoup plus fort qu’elle. S’arrêtant brusquement, la louve fit volte face, ses yeux affichant un reflet de fureur. Elle ne pouvait plus fuir, sinon c’était la mort assurée, et c’est au détour de cette carrière qu’elle se dressa sur ses deux pattes avant, lui faisant face. Difficile à croire en voyant sa carrure, qu’il s’agissait d’un petit bout de femme en réalité. Les deux lycans se toisèrent quelques instants, comme ils se défiaient mutuellement, chacun cherchait les faiblesses de l’autre, ou le moyen de le faire se soumettre. Leurs instincts étaient plus forts que tout, et ça, Teany l’avait appris depuis longtemps. Comme dans un accord tacite, les deux prédateurs s’élancèrent, leurs pattes touchant à peine le sol, comme ils finirent par se jeter l’un sur l’autre, leurs deux corps se rencontrant dans un parfait ensemble. Leurs grognements vinrent briser le silence, comme ils menaient leur combat au corps à corps, chacun tentant d’arracher une morsure mortelle à l’autre. Et c’est lorsque la première goûte de sang coula, que le combat redoubla d’intensité, la violence étant poussée à l’extrême.

Jamais Teany n’aurait cru être capable de tant de barbarie, elle qui était toujours douce et calme. Mais il fallait croire que le loup en elle révélait ses côtés les plus sombres, et même si elle était relativement posée, pour quelqu’un de son espèce, elle n’en restait pas moins dangereuse. Surtout lorsqu’il s’agissait de sa meute, car elle avait gardé ce trait de sa vie de simple mortelle, elle se montrait fidèle et loyale envers les siens. Et maintenant, son sens du devoir était poussé à l’extrême, la rendant plus cruelle, si cela était nécessaire. D’ailleurs, c’est probablement ce qui lui avait permis de survivre au fil du temps, et des combats comme ce soir là, alors que tout semblait perdu d’avance.

La jeune louve manquait de force face à son adversaire, mais elle compensait largement par son agilité, qui lui permettait d’éviter une bonne partie des attaques, qui étaient mortelles pour la plupart. Du temps. C’était tout ce dont elle avait besoin, car déjà, elle pouvait sentir l’arrivée des siens. Ils avaient du sentir que l’un d’entre eux était en danger, et comme à chaque fois, plusieurs lycans arrivaient, pour éviter le massacre. Bientôt, elle pourrait les entendre, ce qui signifiait que c’était une question de minute. Son adversaire aussi devait l’avoir sentit, car il redoubla ses coups, mais sa nervosité permit à Teany de riposter. Et aussi soudainement que le combat avait commencé, il cessa.

Ne se quittant pas du regard, les deux loups se tournaient autour, dans un accord parfait. Le spectacle était majestueux, tout comme les bêtes qui s’affrontaient. Certaines de leurs blessures étaient profondes, couvrant leur fourrure de sang, mais aucun ne laissait transparaître le moindre signe de faiblesse. Dans le cas contraire, c’était comme signer leur arrêt de mort, et leur instinct de survie leur interdisait. De là où elle était, Teany pouvait enfin entendre le bruit des pas des siens, martelant le sol dans un rythme parfaitement accordé. Poussant un hurlement à en terrifier plus d’un, son adversaire fit volte face, avant de se jeter à nouveau sur elle. Loin d’être prise au dépourvu, la jeune lycan s’était déjà dressée sur ses pattes arrière, prête à recevoir un choc.

Mais au lieu de cela, ce fut un autre combat qui commença, qui n’était pas le sien. Un autre lycan s’était interposé, en se jetant d’un même mouvement sur son adversaire, le faisant rouler à plusieurs mètres dans le choc. Dans d’autres circonstances, Teany aurait pu refuser cette intervention, car les lycans étaient tout de même une espèce assez fière. Mais pour une fois, elle ne protesta pas, et regarda d’un air indifférent l’intrus prendre la fuite. Aucun ne chercha à le rattraper, c’était inutile. Où qu’il aille, la jeune louve n’était pas prête d’oublier son odeur, et finirait par le retrouver un jour.


Dernière édition par Teany Jenkins le Dim 2 Nov - 2:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-damnation.forumactif.org/forum.htm
Teany Jenkins

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Date d'inscription : 25/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge:
Ambitions:

MessageSujet: Re: Teany Jenkins   Dim 26 Oct - 2:18


Découvrez Evans Blue!




  • Chapitre III :


Cette nuit là, Teany foulait les terres rocheuses, se laissant guider au gré de son instinct. Comme à chaque fois qu’elle était loup, elle oubliait tout, pour assouvir son besoin de liberté. Rien ne pouvait l’arrêter, et si par malheur quelqu’un venait se mettre au travers de son chemin, alors elle laisserait sa véritable nature prendre le dessus. C’était un sentiment enivrant, qui créait en elle une véritable dépendance, et c’était probablement grâce à cela qu’elle avait finit par accepter sa condition de loup garou. Et en 180 ans, elle avait certes beaucoup changé, puisqu’elle était devenue un redoutable prédateur, mais au fond d’elle, elle avait gardé certains côtés très humains, qui faisaient d’elle une lycan complexe.

Il lui fallut un long moment pour atteindre sa destination, et aussitôt, elle reprit forme humaine. C’était un avantage qu’elle avait obtenu avec le temps, pouvoir se transformer à volonté, et c’était un avantage énorme, surtout lorsque une bataille devait être menée. S’avançant dans la grotte, Teany attrapa ses vêtements, qu’elle avait dissimulés pour les jours comme celui là, et les enfila rapidement. Toutes traces du lycan qui était en elle avait disparu, laissant place à une jolie brunette aux yeux verts, âgée de 21 ans, ou tout au moins, en apparence. Dans un éternel rituel, la jeune femme prit place sur la petite corniche qui surplombait le paysage, s’asseyant en tailleur, avant de fermer les yeux.

C’était dans cet endroit qu’elle venait se ressourcer, situé à plusieurs kilomètres du repère des lycans. Parfois, le poids de sa nature devenait si important, qu’elle avait besoin de faire une pause, de se rappeler qui elle était, ou plutôt, qui elle devrait être. Contrairement à tous ses congénères, elle ne pouvait pas se résoudre à la violence, juste parce que c’était sa race qui voulait ça. Elle n’arrivait pas à se détacher complètement de son existence humaine, de sa vie de mortelle, et c’était aussi bien un avantage, qu’un fardeau. Et dans ces cas là, elle venait toujours dans ce lieu reculé, afin de laisser toute sa détresse s’emparer d’elle, sans qu’il n’y ait de témoin. Alors que d’autres auraient cherché du soutien, elle préférait s’enfermer dans sa solitude, où seules ses pensées venaient troubler son esprit.

Pourtant, aujourd’hui, le sort en avait décidé autrement, comme son odorat, décuplé par son côté lycan, attira son attention sur une silhouette qui arrivait rapidement. C’était une odeur qu’elle reconnaîtrait entre mille, et qui arracha un petit sourire à Teany. Après toutes ces années, où elle ne l’avait pas lâché, et avait tout fait pour briser sa carapace, c’était finalement lui qui venait à elle. C’était probablement l’inquiétude qui le faisait agir de la sorte, mais peu importait, il était là, et c’était tout ce qui comptait pour la jeune femme. Carl était sans doute le lycan le plus solitaire qu’elle connaissait, et lorsqu’elle l’avait rencontré, elle avait tout de suite ressenti une certaine attirance. Pas une attirance physique ni sentimentale, ou quoi ce soit dans le genre, ça en était d’ailleurs loin… enfin au début.

Il y avait parfois des personnes que l’on croisait qu’une fois dans la vie, et qui pourtant laissaient un souvenir éternel. On avait l’impression de la connaître depuis toujours, tant que les échanges étaient naturels, et pourtant, chaque minute passée avec elle était précieuse, et permettait de tout connaître d’elle. C’était un sentiment qui donnait de l’espoir, mais qui laissait une note d’amertume, car il était aussi puissant que fugace. Et c’était ce qu’avait ressentit Teany en rencontrant Carl la première fois. Sauf qu’elle n’avait pas voulu le laisser lui échapper, et avait tout fait pour entrer dans sa vie. Il aurait pu la tuer pour une telle intrusion, et d’ailleurs, elle le soupçonnait d’en avoir eu l’envie plus d’une fois, mais finalement, l’amitié avait pris le dessus.

Ce n’est qu’une fois qu’il fut à sa hauteur, que la jeune femme lui lança un regard narquois.


« Je ne savais pas que j’étais surveillée. »

Son ton était ironique, et si on cherchait bien, on pouvait y déceler une pointe d’humour. C’était sa façon à elle de lui signaler que c’était lui, maintenant, qui s’introduisait dans sa vie.



HORS-JEU


Age : 24 ans (-____- jsuis vieille, c'est le début de la fin!)

Personnalité sur l'avatar : Sophia Bush

Votre niveau de RP :

■ ■ ■ ■ ■ Orthographe
Les seules fautes que je fais sont en général des fautes d’étourderie, ou de frappe. Je me relie et utilise les correcteurs pour éviter ça, car je déteste en faire, mais bon, il m’arrive d’en échapper.

■ ■ ■ ■ ■ Conjugaison
Idem que pour les fautes d’ortho, j’ai horreur des fautes de conjugaison, donc vive google et le Bescherelle en ligne ! xD

■ ■ ■ ■ ■ Grammaire
En bonne littéraire qui se respecte, je fais attention à mes phrases et à leur tournure. Mais j’avoue que de temps en temps, il y a certaines de mes phrases qui peuvent être assez lourdes.

■ ■ ■ ■ ■ Vocabulaire
Ouhhh ! Alors là le vocabulaire, je fais au max pour varier les mots, car je pense que la langue française est assez riche, donc autant en profiter. Et encore une fois, merci google, mais cette fois-ci avec le dictionnaire des synonymes.

■ ■ ■ ■ ■ Nombre de lignes
Le nombre de lignes va complètement varier d’un jour à l’autre. Bien sûr, je fais toujours un nombre assez important, mais après, je ne pense pas qu’il faut privilégier la quantité à la qualité. Faire 100 lignes pour ne rien dire ne me branche absolument pas, et ça me dégoutte plus qu’autre chose d’ailleurs.

■ ■ ■ ■ ■ Imagination
Pour l’imagination, c’est tout ou rien chez moi. Les bons jours, j’invente limite tout un monde, qui va avec mon personnage, et les mauvais jours, mon cerveau est carrément incapable de sortir un seul mot intéressant.

■ ■ ■ ■ ■ Implication dans le RP
Je m’implique autant que possible, et en général, je suis plutôt motivée. Mais après, je ne m’engage pas dans un scénario si je sens que je n’aurais pas le temps par exemple.

Où avez-vous connu le forum ? par Madame l'Admin!

Commentaires : je kifouille grave le forum! inlove Par contre, je mets un petit (tout pitiiiit) bémol sur la fiche de présentation, qui est peut être un peu trop longue à réaliser.


Dernière édition par Teany Jenkins le Dim 2 Nov - 4:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-damnation.forumactif.org/forum.htm
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Re: Teany Jenkins   Lun 27 Oct - 0:39

    Hey ! Bienvenue parmi nous m'dame !
    Contente que tu nous aies rejoints hugattempt

_________________
    © Make_me_irish

    You take the breath right out of me.
    You left a hole where my heart should be.
    You got to fight just to make it through,
    'cause I will be the death of you.


    BREAKING BENJAMIN - Breath

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
Teany Jenkins

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Date d'inscription : 25/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge:
Ambitions:

MessageSujet: Re: Teany Jenkins   Mar 28 Oct - 17:06

Merki!! inlove
Contente d'être là aussi! Rolling Eyes (j'adooore xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-damnation.forumactif.org/forum.htm
Teany Jenkins

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 33
Date d'inscription : 25/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge:
Ambitions:

MessageSujet: Re: Teany Jenkins   Dim 2 Nov - 4:12

Un double post (pas taper hein! Evil or Very Mad ) pour signaler que j'ai fini ma fiche.... Et maintenant, je vais me cacher, car je ne suis pas franchement fière de ce que j'ai fait. -___-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-damnation.forumactif.org/forum.htm
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: Teany Jenkins   Dim 2 Nov - 4:42

Teany Jenkins a écrit:
Et maintenant, je vais me cacher, car je ne suis pas franchement fière de ce que j'ai fait. -___-
Y'a vraiment pas de quoi ! C'est une belle fiche !
Je te VALIDE et t'invite par la même occasion à exposer les raisons pour lesquels tu trouve la fiche trop longue à réaliser dans la partie "Questions/Suggestions" et si jamais tu as pensé à quelque chose pour pallier à ce petit problème, n'hésite pas à nous en parler.

Bon jeu parmi nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Teany Jenkins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Teany Jenkins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dan Jenkins ! [Validée]
» Zak Jenkins [Début]
» JENKINS.
» Riley B. Jenkins ? How did you even get my number?
» Such selfish prayers • PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Once Upon a Time :: Mais qui sont-ils ? :: Ou des êtres de légendes ?-
Sauter vers: