AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.

Aller en bas 
AuteurMessage
Livia R. Strauss

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 28
Double-compte : Photographe / Journaliste
Date d'inscription : 31/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 24 presque 25 !
Ambitions: Savoir, tout savoir et encore plus !

MessageSujet: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Ven 31 Oct - 13:21


sidewalk_icons, xeverybody_else

VENUS - BASHUNG




CARTE D'IDENTITE


Nom : Strauss
Prénom(s) : Livia, Rose-Marie
Nationalité : Américaine
Race : Humaine
Age : 24 ans
Emploi et/ou occupations : Livia n'est rien d'autre que journaliste. Enfin... « journaliste ». Elle est plutôt une sorte de fouineuse, car le journal dans lequel elle travail n'est composé que de deux personnes: Bob, son patron et elle. Alors elle se contente de prendre des photos et de mener ses petites enquêtes sur le terrain, histoire de découvrir ce qui ce trame dans sa ville natale.

  • Chapitre I : RETOUR A LA MAISON

    « LIVIA ! », fit une voix stridente.
    Mouvement mou sous la couette.
    « LIVIA! HEY LIVIA! »
    « Quuuuuuuuuuoi? », gémie t-elle avec une voix enrouée par le sommeil. Les yeux fermés, les bras sous elle, alors qu'elle était sur le ventre, la tête dans son oreiller.
    « LIVIA! »
    « Maaaaaaaaais... Va te faire... », soupire, « c'est bon, c'est bon ! ».

    Telle une grosse larve, la dénommée Livia se tortilla sur le côté et souleva son bras pour attraper son portable posé sur la chaise. La tête toujours dans son coussin, elle appuya au hasard sur les boutons ce qui eu au moins l'effet de lui faire mal à l'épaule. Alors, dans un grognement plus que sonore, elle se tourna complètement, se retrouvant allongée face à sa table de nuit, appuya sur le téléphone rouge et soupira en s'affalant à nouveau. 08H30 du matin. Elle avait oublié d'enlever le réveil lui permettant de prendre son avion deux jours plus tôt. Cheyenne. Ce qu'elle foutait dans ce trou du Wyoming? Et bien elle rentrait au pays. Cinq ans qu'elle était partie à New-York pour faire des études de journalisme dans une école réputée. Tout fonctionnait à merveille, « ça roulait comme sur des roulettes », comme dirait l'autre. Elle n'était pas la meilleure de sa promotion, mais s'en sortait et réussissait toujours ses examens Malgré ça, Liv' n'avait pas cherché à se dégotter un job au NY Time ou dans un autre grand journal car elle trouvait un plus grand intérêt à rentrer chez elle. Pourquoi me direz vous? Pourquoi ne pas avoir chercher à intégrer une équipe dans n'importe quel grand quotidien new-yorkais? La raison est simple: beaucoup trop de choses bizarres se passaient à Cheyenne pour ne pas y retourner. Lou, un ami de longue date resté en ville, ne manquait pas de la mettre au courant à chaque fois qu'elle l'avait au téléphone.

    En tout cas, la deuxième journée ici commençait bien: ça lui prenait déjà la tête. Ou plutôt, tout l'énervait dès le réveil. Livia n'étant pas du genre à se rendormir, - et même avec toute la bonne volonté du monde c'était impossible - alors, boudeuse, elle resta tout de même une bonne quinzaine de minutes à regarder son plafond... Finalement, elle céda et se leva. Pas de café, pas de nourriture. Elle se serait bien mise à hurler, mais à Cheyenne il n'est pas le bienvenue de ce faire remarquer par les voisins. Bref, le problème maintenant, était qu'elle mourrait de faim. Arrivée hier, sa journée avait déjà été chargé. Par conséquent, elle n'avait pas eu le temps de faire les courses et s'était contentée d'aller commander quelques trucs dans une boulangerie. Aujourd'hui elle devait agir: faire les courses afin de ne pas tomber en syncope, aller faire un tour en ville pour voir qui était encore là et se trouver un paquet de cigarettes. Une douche. Une chemise blanche, un jean, des baskets. Et il était déjà 10h30. Oh joie. Sa bonne humeur avait des limites et lorsqu'elle sortie de chez elle en manquant de peu de s'étaler, sa jolie bouche laissa échapper un flot de jurons. Elle avait vraiment besoin d'une cigarette. D'un pas décidé mais prudent cette fois, Livia prit la direction du petit café généralement rempli d'étudiants. Depuis le temps, la jeune femme en avait presque oublié la lumière qu'il pouvait y avoir dans le coin... et puis les paysages étaient toujours un ravissement pour elle et sans aucun doute pour son appareil photos. Mais bien rapidement, elle se ravisa, se souvenant qu'on était dimanche. Dimanche, jour du seigneur, personne ne travail.
    « AAAAAAAAAAAARGH ! », hurla t-elle rageusement, « Quelle idiote, mais quelle idiote ! Non mais ça ne devrait pas être possible d'être aussi cruche ! »
    Ses yeux scanner les alentours. Ou est-ce que...? Attendez..., alors qu'elle réalisait, Livia sauta sur place en se mordant la lèvre inférieure. Pourquoi ne pas aller faire un tour chez Lou? Elle l'avait mis au courant de son arrivée, mais pas la date précise. Il devait s'attendre à sa visite !

    « Ouais entrez c'est ouvert ! », fit une voix sourde au fin fond de l'appartement.
    « Heeey... Lou? », répliqua t-elle en s'affalant contre un mer tout en mastiquant un chewing gum à la fraise.
    Il la toisa du regard et fronça les sourcils.
    « Qu'est-ce que tu fous là? »
    « Je suis juste venue t'emprunter ta cafetière. », répliqua t-elle avec insolence et en se dirigeant vers la cuisine.
    Lou, elle le connaissait depuis le collège, plus précisément depuis le jour où il l'avait aidé contre une bande de mauvais gamins vexés. Enfin peu importe, ils étaient devenus inséparables. Le garçon la suivit de prêt et la regarda s'assoir sur un tabouret.
    « Alors? »
    « Alors quoi? », fit il surprit.
    « Et bien tu me fais un café? », insista t-elle.
    Il ne pu s'empêcher de sourire. « T'as pas changé ma Liviou ! », répliqua t-il en la prenant dans ses bras et en glissant ses doigts dans ses cheveux pour la décoiffer.
    « Maaaais arrête! », dit elle en tentant de se dégager, « tu vas me décoiffer voyons! ».
    Plus de doute, ils s'étaient retrouver, et pour de nouvelles aventures.



  • Chapitre II : ET VOUS? VOUS Y CROYEZ?


    xeverybody_else , phoenix_prose

    QUELQUES BOUFFÉES - DAGUERRE



    La lune ronde bien haut dans le ciel. Les étoiles brillant par millier. L'odeur de terre fraiche. Et puis une voiture arrêtée en haut d'une colline déserte, les portières ouvertes, une voix éraillée sortant de la radio: Janis Choplin se défoule et entraine l'esprit un peu plus loin. Lorsqu'on est adolescent, la vie ne se limite à rien, on croit le monde infiniment grand et beau malgré les horreurs qui s'y passent. On rêve, plus que tout du présent. La jeunesse est la seule période d'insouciance pure. Joueuse, avide de découverte et d'inconnu... On ne croit pas en un seul dieu, on croit en l'amour pour toujours, on vit sans se poser de question, ou plutôt si, on s'en pose trop, sans jamais réussir à avoir de réponse convenable, alors on continu. On réfléchit à notre hauteur, on voudrait que ça reste comme ça à jamais. Livia Strauss est l'adolescente typique: de longs cheveux blond, de grands yeux bleus curieux et fuyant, un style un peu garçon dans sa maigreur, et puis elle est amoureuse de James Connor, un beau type brun, ténébreux, un peu fou et rêveur qui veut partir sur les routes et quitter ce « maudit trou à rat». Ils ne se connaissaient pas depuis un an, qu'elle savait déjà qu'il était fait pour elle avec son sourire un peu tordu et ses raisonnements fouareux. Lui s'est laissé porté par le vent du désir, Livia est poétique avec sa clope au bec. Tout les deux, ils ont réfléchit: le monde est pourri jusqu'à la moelle. Et entre deux joints et un baiser ils se voient faire la révolution. Ce qu'ils ne comprennent pas encore, c'est qu'ils font partit d'une époque révolue. Le monde va sans eux, et les actes ne comptent plus car ils sont trop seuls et trop rêveurs. Ils ont 17 ans tout les deux. Leurs corps minces et remplis de vigueur sont allongés sur le capot. Elle un bras sous la tête, lui sur le côté à la regarder aspirer la fumée. Elle le sait déjà, il se sent à l'étroit. Il partira un de ses quatre, ne laissant même pas un mot pour dire où il va... Elle le sait mais ignore cette idée en regardant les étoiles. Ça tourne un peu autour d'elle... et s'en sans rendre compte elle se met à rire toute seule de la forme des cimes juste à sa droite. « T'as toujours tendance à rire lorsque tu fumes Liv '... » et il lui passe le bout de ses doigts chaud sur le visage avant d'attraper le joint. Elle le sent partir, s'éloigner peu à peu dévoré par l'envie de s'enfuir. Pour sa part, elle ignore encore ce qu'elle va faire.

    VOODOO CHILD - ROGUE TRADERS


    Livia reposa la photographie dans la tiroir de son bureau et soupira lourdement. Une vague de nostalgie envahit son cœur, comme à chaque fois qu'elle repensait à cette période. L'insouciance l'avait quitté il y a bien longtemps. James aussi d'ailleurs. Mais ça, c'était sans surprise. Et puis ça faisait 6 ans. Alors pas besoin de revenir là dessus. Soudain, contre toute attente la porte s'ouvrit et Bob entra.
    « Livia... ne me dis pas que t'es encore en train de jouer au flipper sur ton ordi? »
    La jeune femme haussa un sourcil sans décrocher son regard de l'écran, ce qui lui donnait un petit air méprisant et haussa les épaules.
    « Bob... Tais toi s'il te plais, j'éclate tout les scores ! ».
    Bob, n'était rien d'autre que son « patron ». Par là, il entendait que c'était lui qui l'avait engagé pour prendre de jolies photos à mettre dans son futur « grand journal ». Oui, il se voyait déjà à la tête d'un quotidien demandé et redemandé... L'espoir fait vivre. Pour elle, c'était surtout se faire payer à mettre son nez un peu partout. L'avantage était qu'il connaissait du monde, et Livia avait l'intention de découvrir ce qui ce tramait réellement dans cette ville paumée. Il sourit et s'approcha de son bureau pour y déposer un dossier bleu.
    « C'est ça. En tout cas j'aimerai que t'ailles jeter un coup d'œil à ses adresses. De nouveaux corps ont été découvert. »
    « Encore? Ça commence à faire beaucoup. »
    « J'te le fais pas dire, les gens commencent à devenir fous avec ses histoires. »
    « Des vampires? »
    Il soupira: « T'es chiante avec tes histories de surnaturel. J'croyais tomber sur une fille à peu près normal lorsque je t'ai engagé !»
    « Lorsque je me suis proposée Boby, proposée... J'te signal que personne ne voulait bosser dans ta feuille de chou. »
    « Arrête de m'appeler Boby, et après tout, j'm'en fiche que tu crois aux vampires et à tout ce que tu veux tant que tu fais ton boulot, hein? ».
    Elle fit une petite moue et attrapa le dossier.
    « Les flics vont encore m'envoyer sur les roses. Ils commencent à en avoir marre de me voir. »
    Bob se pencha en avant et lui prit le menton entre ses doigts en lui agitant la tête.
    « Et bien fait ton plus beau sourire mon cœur. »
    « Niahaha... », elle se dégagea et enfila sa veste.
    En sortant, son patron ajouta en criant : « Et n'oublie pas de faire un tour à la morgue, ON SAIT JAMAIS, TU POURRAIS TROUVER UN MEC AVEC DE LONGUES CANINES ! »
    Livia agita son appareil photo au dessus de sa tête et répondit: « T'INQUIETE BOBY ! ».

    Une demie heure plus tard, la jeune journaliste était arrivée sur les lieux.
    « Salut O'Connor. », fit-elle à l'adresse du type qui gardait l'entrée d'une ruelle sombre et dégageant une odeur putride.
    «Strauss... tu viens encore mettre ton nez dans ce qui ne te regarde pas? ».
    La jeune femme ne supportait pas cet espèce de gros tas qui, sous prétexte d'avoir un uniforme se permettait d'être vulgaire et désagréable avec tout le monde. Comme elle resta silencieuse et sur la pointe des pieds pour essayer d'apercevoir quelque chose, il ajouta en désignant son appareil photographique du menton:
    « J'me demandais quand est-ce que t'allais débarquer avec ton jouet ».
    « Mon chou, il faut apprendre à faire la différence entre les objets. », elle se baissa et ramassa un caillou, le leva en le regardant avec un air faussement surprit: « Caillou », puis elle montra son AP: « Pour faire de jolies photos...pas jouet pour bébé! ». O'Connor la fixait comme si elle était complètement tarée. Alors elle jeta la pierre et secoua la tête.
    « Laisse tomber, c'est pas grave, un jour tu apprendras. Alors dis moi... encore un cadavre exsangue? »
    « Dégage c'est pas tes oignons. ».
    « Ooooh allez mon vieux ! », et elle lui mit une petite tape sur son épaule comme si c'était son ami de toujours. « Hey dis, tu crois aux vampires O'Connor? », dit elle avec des yeux perçant, « En tout cas... moi j'y crois. Et puis je suis sur que dans ce trou à rat il y a plein de jolies petites bestioles dans ce genre là, qui n'attendent qu'une chose: dévorer un tas dans ton genre. », et elle mima une sorte d'araignée qui dévorait un petit insecte sans défense.
    « Ferme la Strauss t'es complètement à la masse! Et fous moi le camp ou j'appelle le chérif!».
    Elle pencha sa petite tête blonde sur le côté: «J'te croyais plus drôle tiens... » et continua tout en s'éloignant: « Fais gaffe la nuit, elles risquent de te tomber dessus O'Connor! ».

    Livia se marrait, mais en fin de compte, à force de voir des cadavres elle commençait sérieusement à se poser des questions. Était-ce un animal? Un humains qui, par un moyen franchement bizarre arrivait à trucider des gens? Ou était-ce véritablement des « créatures de la nuit »? La jeune femme, dans son caractère persévérant, n'était pas prête de lâcher l'affaire et tout le monde allait en souffrir.




Dernière édition par Livia R. Strauss le Dim 2 Nov - 17:27, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia R. Strauss

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 28
Double-compte : Photographe / Journaliste
Date d'inscription : 31/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 24 presque 25 !
Ambitions: Savoir, tout savoir et encore plus !

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Ven 31 Oct - 13:21

HORS-JEU


Age : 17 ans
Personnalité sur l'avatar : Amber Heard
Votre niveau de RP :
■ ■ ■ ■ ■ Orthographe
■ ■ ■ ■ ■ Conjugaison
■ ■ ■ ■ ■ Grammaire
■ ■ ■ ■ ■ Vocabulaire
■ ■ ■ ■ ■ Nombre de lignes
■ ■ ■ ■ ■ Imagination
■ ■ ■ ■ ■ Implication dans le RP (en faite, je risque de ne pas être présente énormément car je suis en internat. Donc je n'aurai accès à internet que le week end...)
Où avez-vous connu le forum ? Par une succession de liens.
Commentaires : JE voulais juste dire que le design est fabuleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarlach Vaughn

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 659
Ambitions:

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Ven 31 Oct - 13:36

Ohh Un casse croute. Very Happy Bienvenue Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn Forkson

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 27
Date d'inscription : 29/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: Trente deux printemps.
Ambitions: Assouvir ma curiosité ?

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Ven 31 Oct - 13:39


    Enfin ! Quinn je ne suis plus la seule humaine ! =D
    Bienvenue parmi nous !

_________________



    How long will I sit like a soldier ?
    How many summers will I wait ?

    Kit by JUICEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia R. Strauss

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 28
Double-compte : Photographe / Journaliste
Date d'inscription : 31/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 24 presque 25 !
Ambitions: Savoir, tout savoir et encore plus !

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Ven 31 Oct - 13:43

Merciiiiiii !
Au milieu de tout ses vampires, tu devais te sentir bien seule. Smile
Enfin ça n'a rien de drôle. çavapaslatête

Ps: casse croute peut-être, mais casse pied très certainement ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Ven 31 Oct - 17:01

Livia R. Strauss a écrit:
Ps: casse croute peut-être, mais casse pied très certainement ! Laughing

Je t'aime déjà toi cute

Bienvenue, je te réserve Amber !
Bon courage pour la fiche !

_________________
    © Make_me_irish

    You take the breath right out of me.
    You left a hole where my heart should be.
    You got to fight just to make it through,
    'cause I will be the death of you.


    BREAKING BENJAMIN - Breath

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
Livia R. Strauss

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 28
Double-compte : Photographe / Journaliste
Date d'inscription : 31/10/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 24 presque 25 !
Ambitions: Savoir, tout savoir et encore plus !

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Dim 2 Nov - 13:14

Wouala, j'crois avoir terminé.
J'attends les commentaires si je dois changer quelque chose. Very Happy

Ps: ils sont cool vos smiley I love you :eater: :melt:

Mon préféré: boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Selivan
ADMIN | Obey your Master !
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 30
Date d'inscription : 22/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 718 ans
Ambitions: Oh bah... Poser mes miches sur le trône, c'est pas trop demander... Si ?

MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   Dim 2 Nov - 19:18

Bon ben c'est simple, j'adore ! C'est sans chichi, tout comme Liv' qu j'aime beaucoup en passant, j'ai hâte de lire tes RPs.

Je te VALIDE avec plaisir et te souhaite la bienvenue parmi nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .:.Livia Rose-Marie Strauss .:.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.:.Livia Rose-Marie Strauss .:.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabrielle Rochechouart de Mortemart, Marquise de Thianges [Terminééée]
» Basement Vodou: Haitian Spirituality in Brooklyn
» Rose Marie Smith : Catch me if you can
» Motocross AMPL - Vaux-sur-Sûre le 20 septembre 2015 ...
» MARIE & MARGARETH ? « La rose a l’épine comme amie. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Once Upon a Time :: Mais qui sont-ils ? :: Ou des êtres de légendes ?-
Sauter vers: