AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vampires

Aller en bas 
AuteurMessage
Iveana L. Santoni
BLOODY ADMIN | Maybe your worst nightmare...
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 19/08/2008

Bloody Tales
Relations :
Âge: 478
Ambitions: Gagner l'entier respect du clan.

MessageSujet: Vampires   Mer 3 Sep - 14:01

Citation :
Les vampires de Phobia


  • Apparence
Très semblables aux humains, les vampires ne se distinguent physiquement d'eux que par de légers détails. Leur peau, très fine, presque dépourvue de circulation sanguine est donc extrêmement pâle, elle laisse aussi - par endroit - apparaître par transparence quelques réseaux de veines violacées. Leurs ongles comme leurs cheveux poussent régulièrement, mais plus lentement que ceux d'un être humain tout ce qu'il y a de plus vivant. Leurs canines ne sont pas rétractables, mais ne sont pas pour autant exagérément proéminentes, certes elles sont plus longues que la moyenne, mais rien de monstrueux.
Ils ne vieillissent pas et garde à tout jamais l'apparence qu'ils avaient au jour de leur morsure, ainsi un vieillard restera un vieillard pour l'éternité et un enfant d'une dizaine d'années ne connaîtra jamais les joies de l'adolescence et de l'acné.


  • Hiérarchie & Mode de vie
Les vampires sont organisés en clans ou familles (souvent réunis dans de grandes bâtisses) au sommet desquels se trouvent des chefs, des puissants souvent arrivés là par d'habiles manipulations politiques et aussi parfois deux ou trois meurtres discrets. Le chef de clan est généralement le plus âgé avec le temps il a su établir de nombreuses alliances, il est souvent secondé par un ou deux généraux qui se doivent d'être à sa botte sans quoi ils seront mis à mort sans autres formes de procès.
L'organisation des vampires est particulière dans le sens où elle n'est pas vraiment pyramidale, certes, le chef et ses généraux occupent les premières places de la chaîne alimentaire, mais les autres membres du clan sont, en théorie, tous égaux. En réalité ils se battent tous pour le pouvoir, n'importe lequel, ce qui les rend tous particulièrement hargneux.
Le vampire, même s'il n'est pas particulièrement fier de sa condition, s'y est fait et de par sa nature froide et cruelle, il ne regrettera pas sa transformation, n'en pleurera pas la nuit le visage enfoui dans son coussin, et surtout ne se prendra pas d'affection pour un de ces garde-manger sur patte appelé humain. La relation du vampire à l'homme est d'ailleurs assez torturée, l'homme fournit au vampire sa ration quotidienne de sang sans laquelle il ne pourrait pas survivre, mais d'un autre côté sa faiblesse et son côté si éphémère, ne génère que du mépris dans les yeux du vampire. Le vampire se sent-il supérieur à l'humain ? Oui. Le vampire aimerait-il au plus profond de son être réduire les hommes en esclavage, les parquer dans des champs et les marquer au fer blanc ? Oui. Ils expriment d'ailleurs chaque jour leur haine pour l'humanité en tuant de façon souvent barbare.


  • Régime alimentaire
Seul le sang permet aux vampires de survivre, sans lui ils ressentiraient d'intenses douleurs dans tout le corps au bout de deux jours et mourraient au bout de cinq. Il arrive pourtant de les voir avaler de la nourriture humaine, cette pratique reste tout de même rare puisque inutile, mais lorsque c'est le cas ils ne peuvent se permettre de manger en grande quantité sous peine de tout rendre, leurs estomacs n'étant plus en mesure de digérer efficacement plus d'une poignée de nourriture solide.
Il leur arrive plus souvent - socialement - de boire de l'alcool et d'autres liquides qu'ils supportent bien mieux, notons tout de même le fait que voir un vampire ivre est extrêmement rare et que pour se faire, il devra boire des quantités d'alcool mortelles pour un humain.


  • Capacités particulières
Tous les vampires sans exception possèdent les capacités suivantes :
- Insensibilité au passage du temps : Le vampire ne vieillira jamais
- Immunité aux maladies humaines : Boire le sang d'un malade ne fera que le dégoûter et il le recrachera sur-le-champ.
- Agilité décuplée : Les bonds spectaculaires et autres acrobaties font partis de leur quotidien (On évitera tout de même les sauts de plus de deux mètres, un vampire n'est pas non plus Superman.).
Les capacités suivantes apparaissent avec l'âge et l'expérience (passé 300 ans), aucun vampire ne pourra en posséder plus de deux :
- Regard hypnotique/Charme décuplé : Capacité utilisée le plus souvent pour attirer la proie choisie plus facilement à soit, elle n'a pourtant aucun effet sur les autres vampires.
- Empathie contrôlée : Capacité permettant de ressentir les mêmes émotions qu'une personne ciblée dans un rayon de trois mètres, parfaitement maîtrisée elle permet de ressentir la nervosité liée à un mensonge, le mépris, la haine, etc.
- Déplacements imperceptibles : D'une rapidité extraordinaire, ces mouvements seront totalement invisibles à l'oeil humains et à l'oeil d'un vampire mal exercé.


  • Faiblesses
- Les vampires, aussi fascinants soient-ils, sont aussi bourrés d'allergies diverses et plutôt handicapantes. La plus connue reste celle dû au soleil, un vampire ne prendra pas instantanément feu au simple contact de la lumière, mais au bout d'un certain temps il perdra de son énergie, sa peau rougira, d'horrible cloques se formeront sur toutes les parties de son corps exposées à la lumière du jour et enfin il mourra dans d'atroces souffrances. Ceci - bien sûr - si ce vampire est assez idiot pour aller se balader trois heures en plein cagnard à midi pétante et en ne portant pour tout vêtement qu'un mini-short. Les vampires peuvent circuler plus ou moins librement à l'aube, à l'aurore et par temps couvert sans risquer la mort par combustion spontanée dans la seconde.
- La seconde allergie dont ils sont victimes a donné lieu au mythe de l'ail capable de repousser tout vampire. De l'ail suspendu ne leur fera pas peur. A son contact leur peau ne se mettra pas à brûler, en réalité ils ne risquent rien tant qu'ils n'en mangent pas. Donc à moins de croiser un vampire assez demeuré pour coller sa langue à une grappe d'ail suspendue, aucun ne réagira à sa vue.
- Planter un pieux dans le coeur déjà mort d'un vampire n'aura pas le moindre effet, lui trancher la tête est, par contre, bien plus radical. Le feu peut être une solution, mais il est toujours possible que le vampire s'en relève.


  • Devenir vampire
Une simple morsure ne donnera pas chaque fois naissance à un nouveau vampire, et encore heureux. Transmettre le ''don obscure'' comme ils l'appellent est un acte conscient et volontaire de la part du vampire qui choisit de libérer le venin situé dans deux glandes placées au-dessus de chacune de ses canines, un peu à la manière d'un serpent. La transformation - très douloureuse - se produit alors presque instantanément, l'humain meurt et renaît de deux à quatre heures plus tard. Oubliez donc la main du mort-vivant qui transperce le cercueil, ces histoires ne sont liées qu'à la bêtise de médecins et fossoyeurs qui ont enterré de pauvres gens bel et bien vivants.
Naître de parents vampires est strictement impossible puisque la juste contrepartie à l'immortalité est la stérilité, les liens de sang au sein d'une famille vampirique sont donc très rares, mais il est d'usage d'appeler les hommes et femmes à qui on a transmis ''le don'', ses fils et filles, de même, le vampire qui a donner une nouvelle vie à son protégé sera appelé Père et si c'est une vampire, elle sera appelée Mère.


  • Divers
- Un vampire peut ressentir les effets de l'alcool et de la drogue à travers le sang qu'il ingère, si sa victime était complètement imbibée, il sera légèrement ivre, idem pour les drogues.
- Bien que généralement libertins, les vampires ont souvent une compagne ou un compagnon officiel, aux côtés de qui il est d'usage de faire bonne figure et de préserver les apparences.
- Dans l'incapacité de travailler et surtout trop imbus d'eux-mêmes pour le faire, les vampires vivent surtout de leur fortune accumulée au fil du temps (les premiers vampires étaient souvent des aristocrates), pour ne jamais manquer de rien, ils investissent de préférence de grosses quantités d'argents à droite et à gauche et vivent de leurs bénéfices.
- Les loups et les vampires sont des ennemis naturels, mais leur animosité va bien plus loin que l'incompréhension entre deux espèces, leurs cellules elles-même se font la guerre à une échelle microscopique. Ainsi il est formellement interdit pour un vampire de boire le sang d'un lycan, la mort serait alors presque instantanée et extrêmement douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phobia.forumactif.org
 
Vampires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phobia - Fly over me evil angel. :: Once Upon a Time :: Le Concept-
Sauter vers: